L'histoire

Gestion des projets de travaux


Lorsque Franklin D. Roosevelt est devenu président, il a confié à son ami Harry Hopkins la responsabilité de la Works Projects Administration (WPA). Le but de la WPA était de donner un salaire aux personnes actuellement au chômage. En 1936, plus de 3,5 millions de personnes étaient employées dans divers programmes WPA. Cela comprenait le Civilian Conservation Corps (CCC), la National Youth Administration (NYA) et la Public Works Administration (PWA) sous Harold Ickes, le secrétaire de l'Intérieur.

Nous avons deux problèmes : d'abord, faire face à la détresse immédiate ; deuxièmement, construire sur la base d'un emploi permanent.

Quant au soulagement immédiat, le premier principe est que cette nation, ce gouvernement national, si vous voulez, a le devoir positif qu'aucun citoyen ne soit autorisé à mourir de faim.

En plus de fournir des secours d'urgence, le gouvernement fédéral devrait et doit fournir du travail temporaire chaque fois que cela est possible. Vous et moi savons que dans les forêts domaniales, sur la prévention des inondations et sur le développement de projets de voies navigables déjà autorisés et planifiés mais pas encore exécutés, des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers de nos citoyens sans emploi peuvent être donnés à moins d'emplois temporaires.

Mon souci le plus immédiat est de réaliser les objectifs du grand programme de travail que vient d'adopter le Congrès. Son premier objectif est de mettre au travail les hommes et les femmes qui font maintenant partie des secours et, accessoirement, d'aider matériellement dans notre marche déjà indubitable vers le rétablissement. Je ne confondrai pas ma discussion par une multitude de chiffres. Tant de chiffres sont cités pour prouver tant de choses. Parfois, cela dépend du journal que vous lisez et de l'émission que vous entendez. Gardons donc à l'esprit deux ou trois faits simples et essentiels en rapport avec ce problème du chômage. Il est vrai que si les affaires et l'industrie sont nettement meilleures, nos rouleaux de secours sont encore trop gros. Cependant, pour la première fois en cinq ans, les rôles de secours ont diminué au lieu d'augmenter pendant les mois d'hiver. Ils sont toujours en baisse. Le simple fait est que plusieurs millions de personnes de plus ont un travail privé aujourd'hui qu'il y a deux ans aujourd'hui ou il y a un an aujourd'hui, et chaque jour qui passe offre plus de chances de travailler pour ceux qui veulent travailler. Malgré le fait que le chômage reste un problème grave ici comme dans tout autre pays, nous en sommes venus à reconnaître la possibilité et la nécessité de certaines mesures correctives utiles. Ces mesures sont de deux sortes. Le premier est de prendre des dispositions destinées à soulager, à minimiser et à prévenir le chômage futur ; la seconde est d'établir les moyens pratiques d'aider ceux qui sont au chômage dans cette situation d'urgence actuelle. Notre législation en matière de sécurité sociale tente de répondre à la première de ces questions. Notre programme de secours au travail le deuxième. Le programme de sécurité sociale actuellement en instance devant le Congrès est un élément nécessaire de la future politique de chômage du gouvernement. Alors que nos dépenses actuelles et projetées pour l'allégement des travaux sont entièrement dans les limites raisonnables de nos ressources nationales de crédit, il est évident que nous ne pouvons pas continuer à créer des déficits gouvernementaux à cette fin année après année. Nous devons commencer dès maintenant à préparer l'avenir. C'est pourquoi notre programme de sécurité sociale est un élément important du tableau complet. Il propose, par le biais des pensions de vieillesse, d'aider ceux qui ont atteint l'âge de la retraite à abandonner leur emploi et ainsi donner à la jeune génération plus de possibilités d'emploi et de donner à tous un sentiment de sécurité face à la vieillesse âge.

La partie de la législation sur l'assurance-chômage contribuera non seulement à protéger l'individu dans les futures périodes de licenciement contre la dépendance à l'égard des secours, mais elle, en soutenant le pouvoir d'achat, amortira le choc de la détresse économique. Une autre caractéristique utile de l'assurance-chômage est l'incitation qu'elle donnera aux employeurs à planifier plus soigneusement afin que le chômage puisse être évité par la stabilisation de l'emploi lui-même.


Perry County, Mississippi Généalogie et histoire

La Works Projects Administration a été créée le 6 mai 1935. C'était l'un des nombreux programmes adoptés par le président Roosevelt dans le cadre de son "New Deal". Comme il s'agissait d'un programme d'aide économique, comme le CCC, une partie de l'argent gagné par les employés de la WPA devait être envoyée à leurs familles. Chaque employé était payé de 15,00 $ à 90,00 $ par mois, selon l'emploi qu'il occupait. Parfois, leur travail les emportait loin de leur région d'origine et dans ces cas, les travailleurs recevaient également de la nourriture et un logement.

Lorsque le WPA a commencé, il s'appelait Works Progress Administration, mais en 1939, le nom a été changé pour The Works Projects Administration, reflétant le fait que le plan était de créer des projets qui seraient utiles à la population, faire bon usage de la nature ressources, ainsi que de fournir des emplois pendant la dépression. Beaucoup de travailleurs étaient des ouvriers non qualifiés et ont été accusés d'être improductifs, ce qui a entraîné une mauvaise réputation. Une partie de cette oisiveté apparente était due à l'embauche de plus de travailleurs qu'il n'était vraiment nécessaire. Bien sûr, l'intention était d'embaucher autant de personnes que le financement le permettrait, allégeant le fardeau de la dépression, et c'était mieux que de fournir un soulagement direct sans obligation de fournir un service en retour ! Un terme familier utilisé pour identifier les travailleurs de la WPA était "We Piddle Around".

La main-d'œuvre WPA a été utilisée par l'Administration de la réinstallation. L'Administration de la réinstallation a réinstallé les agriculteurs, qui exploitaient des terres submarginales, vers des terres plus fertiles et productives. La main-d'œuvre de la WPA a ensuite été utilisée pour revitaliser les terres submarginales.

WPA Labor a également été utilisé par la Rural Electrification Administration pour étendre les lignes électriques aux maisons de ferme non desservies par des entreprises de services publics privées.

La WPA était responsable de l'Administration nationale de la jeunesse. L'Administration nationale de la jeunesse a construit des abris pour loger les jeunes de passage. Il offrait non seulement un refuge aux jeunes sans-abri, mais offrait également une formation professionnelle à des jeunes de 16 à 25 ans qui avaient abandonné l'école ou avaient obtenu leur diplôme mais ne pouvaient pas trouver d'emploi et ne pouvaient pas être soutenus par leurs familles.

La WPA a construit des conserveries locales dans certaines zones très pauvres où les fermières pouvaient apporter leurs produits et ont reçu tout l'équipement, les bocaux, etc. pour "mettre en place" leurs fruits et légumes.

Ils ont également construit de petites usines de matelas où les gens pouvaient venir et apprenaient à fabriquer leurs propres matelas avec des matériaux fournis par la WPA. Avant cela, les matelas de nombreuses familles rurales étaient constitués de coutil bourré de foin ou de paille.

Bien qu'il y ait ceux qui pensent que la WPA n'a fourni aucun service utile, les faits parlent autrement. À la fin de sa deuxième année de fonctionnement, en 1937, la WPA avait :

  • -Construit 1 634 bâtiments scolaires.
  • -Construit 105 bandes d'air.
  • -Construit 3 000 courts de tennis.
  • -Construit 3 300 barrages.
  • -Construit 103 terrains de golf.
  • -Création de 5 800 bibliothèques itinérantes (bibliobus).
  • -Construit 1 654 cliniques de santé.
  • -Construit 36 ​​000 milles de nouvelles routes rurales.
  • -Servi 128 millions de repas scolaires.
  • -A fait 2 millions de visites d'infirmières à domicile.
  • -Mettre sur 1 500 productions théâtrales.
  • -Construit 134 écloseries de poissons.
  • -Transcrit 1,1 million de pages de matériel en braille.
  • - Dirigé 17 000 cours d'alphabétisation par mois.

En juin 1943, le WPA a été progressivement supprimé. En plus des réalisations très impressionnantes ci-dessus sur deux ans, lorsqu'il a été progressivement supprimé, le WPA avait également, au niveau national :

  • -Construit 651 087 milles d'autoroutes.
  • -Réparé 124 087 ponts.
  • -Construit 125 110 structures publiques.
  • -Création de 8 192 parcs.
  • -Construit un total de 853 pistes d'atterrissage.
  • -Indexé tous les enregistrements de recensement.

La WPA a également écrit des guides très utiles pour la plupart des États et des comtés. Beaucoup de ces guides sont précieux pour faire des recherches sur l'histoire des villes, dont beaucoup n'existent plus. Ces guides, tels que The WPA Guide to Mississippi et The WPA Guide to Forrest County, ont été utilisés à de nombreuses reprises par le compilateur de cet article. De nombreux projets réalisés par la WPA sont utilisés par des millions de personnes chaque jour, et nous leur devons une dette de gratitude pour leurs réalisations.


WPA : Administration de l'avancement des travaux/Administration des projets de travail : Aperçu

Collection d'administration d'avancement des travaux.
La collection de documents Works Progress Administration comprend des informations relatives à l'histoire du Minnesota, des dossiers administratifs et une collection de photos et de négatifs contenant de nombreuses vues de projets WPA dans l'État du Minnesota.
Numéro d'appel MNHS : Instrument de recherche numérique

Le guide WPA au Minnesota
St Paul, MHS Press, 1985, 2002.
Numéro d'appel MNHS : F604.2 W86 200, également disponible à l'achat .

Minnesota W.P.A. en action , par Carl Lindahl.
Numéro d'appel MNHS : Carte 6F G4141.G8 1934 .L5 ou Image numérique

Fabrication américaine : L'héritage durable de la WPA : Quand FDR met la nation au travail, par Nick Taylor.
New York : Bantam Books, 2008.
Numéro d'appel MNHS : HD5724.T34 2008

Collection de photographies d'améliorations des travaux publics de la WPA
Comprend des vues de divers projets de travaux publics dans dix-sept villes du Minnesota. Les projets comprennent la construction de routes, l'éclairage des rues, les services d'eau et les tours, et les usines de traitement des eaux usées.
Numéro d'appel MNHS: Instrument de recherche numérique


L'administration de l'avancement des travaux est créée

En 1935, la Dépression se poursuit et le chômage reste supérieur à 20 %. Pour rajeunir les efforts de secours et de rétablissement, Roosevelt a lancé une nouvelle vague de programmes économiques. Parmi ceux-ci se trouvait la Works Progress Administration, créée en mai 1935. En termes de nombre de personnes qu'elle employait, d'argent dépensé et de nombre de projets qu'elle entreprenait, la WPA était le plus grand programme de secours au travail jamais tenté. À son apogée, la WPA employait trente mille administrateurs et une moyenne de 2,3 millions de travailleurs chaque année entre 1935 et 1940.

Auparavant, les programmes d'aide au travail du New Deal avaient été largement laissés à l'administration des États. Cependant, la WPA devait être entièrement administrée par le gouvernement fédéral. Roosevelt nomma Harry Hopkins (1890-1946), son conseiller de confiance et responsable des précédents programmes du New Deal, pour diriger la WPA. Hopkins était un travailleur social avec des années d'expérience dans la direction de programmes de secours et de secours au travail. Beaucoup de ces années ont été passées à travailler pour Roosevelt dans le gouvernement de l'État de New York. Afin de ne pas concurrencer l'entreprise privée, Hopkins a maintenu les salaires de la WPA bien en deçà de ce que des emplois similaires paieraient dans le secteur privé, même si ces emplois n'étaient pas disponibles. Les projets WPA ont également été soigneusement choisis afin que les entreprises privées n'aient pas à rivaliser avec le gouvernement fédéral. Les règlements de la WPA exigeaient que 90 pour cent des personnes embauchées proviennent des listes de relève existantes et qu'un seul membre d'une famille puisse être embauché.

Soixante-quinze pour cent des inscrits WPA ont travaillé sur des projets d'ingénierie et de construction. Situés dans presque tous les comtés du pays, les travailleurs de la WPA étaient très productifs. Ils ont construit ou réparé 1,2 million de miles de ponceaux (tuyaux de drainage sous les routes), posé 24 000 miles de trottoirs, construit près de 600 000 miles de nouvelles routes, réparé 32 000 miles de routes existantes, construit 75 000 ponts et réparé 42 000 autres, installé 23 000 miles de tempête et des égouts sanitaires, et construit 880 stations d'épuration. Ils ont construit 6 000 terrains de sport et terrains de jeux, 770 nouvelles piscines et 1 700 nouveaux parcs, champs de foire et terrains de rodéo. Ils ont construit ou réparé 110 000 bibliothèques publiques, auditoriums, stades et autres bâtiments publics et construit 5 584 nouveaux bâtiments scolaires. Ils ont également servi 900 millions de repas scolaires et réparé 80 millions de livres de bibliothèque. En peu de temps, la WPA avait considérablement amélioré l'infrastructure du pays. (L'infrastructure est le cadre ou le système de base des travaux publics dans un pays, tels que les routes, les centrales électriques et les bâtiments publics.)

Ellen Sullivan Woodward (1887-1971) a dirigé la division des femmes de la WPA et a supervisé plus de quatre cent mille travailleuses. La plupart de ces femmes travaillaient dans les neuf mille centres de couture de la WPA à travers le pays. Woodward a également lancé des programmes de formation et d'emploi dans la fabrication de matelas, la reliure, le service domestique, la mise en conserve d'aliments de secours, la préparation de repas scolaires et la garde d'enfants.


Parmi les nombreux efforts de secours après la Dépression de 1929, les travailleurs du WPA Federal Writers' Project ont interviewé des gens ordinaires dans le but de publier des anthologies sur différents aspects de la vie en Amérique. Deux cent trente-trois personnes ont été interrogées en Arkansas dans le cadre de ce programme. Les originaux des questionnaires utilisés pour enregistrer les informations lors des entretiens sont conservés dans les collections spéciales des bibliothèques universitaires. Des transcriptions de questionnaires provenant d'entretiens avec dix-sept Afro-Américains interrogés en Arkansas dans le cadre de ce projet sont représentées ici.

Des informations générales sont disponibles dans un article d'Andrea Cantrell dans le Arkansas Historical Quarterly 63 (printemps 2004).

Des entretiens similaires sur l'histoire de la vie d'autres États (bien qu'aucun du projet Arkansas) soient disponibles en ligne dans "American Life Histories: Manuscripts from the Federal Writers Project, 1939-1940" Library of Congress, Manuscripts Division, et dans Ce sont nos vies (Chapel Hill : University of North Carolina Press, 1939) et Tels que nous : les voix du sud des années 30 par Tom E. Terrill et Jerrold Hirsch (Chapel Hill : University of North Carolina Press, 1978).

Les entretiens d'histoire personnelle sont à la fois similaires et différents des entretiens menés dans le cadre du projet WPA Ex-Slave Narratives. Plus d'informations sur les récits d'ex-esclaves pour les personnes de l'Arkansas sont disponibles dans Témoignage : Souvenirs des récits d'esclavage de l'Arkansas des collections WPA des années 1930, édité par George E. Lankford (Fayetteville : University of Arkansas Press, 2003) et "Born in Slavery: Slave Narratives from the Federal Writers' Project, 1936-1938" Library of Congress, Manuscripts Division.

Les transcriptions des histoires personnelles des premiers colons des Afro-Américains interrogés dans l'Arkansas peuvent être atteintes via les liens suivants :

Les transcriptions de l'histoire orale nécessitent Adobe Reader. Celui-ci peut être téléchargé gratuitement.


Gestion de l'avancement des travaux (WPA)

La Works Progress Administration (WPA), appelée plus tard Work Projects Administration, était le plus important et le plus connu des programmes fédéraux d'aide au travail mis en place par le président Franklin Delano Roosevelt pour lutter contre le chômage et stimuler une économie nationale ravagée par la Grande Dépression. Au cours des huit années de son existence, 8,5 millions de personnes dans tout le pays ont reçu des chèques de paie WPA totalisant près de 11 milliards de dollars. Dans l'Arkansas, la WPA a fourni des services sociaux et des améliorations d'infrastructure indispensables, tandis que ses salaires soutenaient des milliers de familles et les commerçants qui dépendaient de leur entreprise.

La WPA a commencé ses opérations dans l'Arkansas en juillet 1935. Elle a exercé de nombreuses fonctions de la précédente Federal Emergency Relief Administration (FERA) tout en mettant davantage l'accent sur les programmes de travail que son prédécesseur. Pour réduire les dépenses inutiles, chaque projet nécessitait un sponsor local ou étatique pour payer une partie du coût. L'Arkansas a conservé son ancien directeur de la FERA, William R. Dyess. Après la mort de Dyess dans un accident de janvier 1936, l'un de ses adjoints, Floyd Sharp, est devenu administrateur de l'État et a occupé le poste jusqu'à ce que l'agence cesse ses activités en 1943.

La division des services WPA a fourni des emplois à des personnes de nombreuses vocations au sein de ses programmes. Dans le cadre du Federal Writers Project, d'anciens historiens, écrivains et autres professionnels ont effectué des recherches et écrit Arkansas : un guide de l'État (1941), un recueil d'informations contemporaines et historiques sur les différentes régions et les plus grandes villes de l'État. Pendant ce temps, d'autres employés ont interrogé d'anciens esclaves vivant dans l'État pour un projet national d'histoire orale généralement connu sous le nom de Récits d'esclaves. En fait, l'Arkansas a produit beaucoup plus (756) de ces histoires précieuses que tout autre État. Un autre projet de « col blanc », comme les responsables de l'agence ont appelé ces projets, était l'Inventaire des documents historiques et culturels. Cette entreprise a catalogué et indexé de nombreux documents importants relatifs aux gouvernements locaux et étatiques et à des groupes privés sélectionnés.

La plupart des tâches, cependant, ne nécessitaient pas une formation approfondie. Le programme de repas scolaires a nourri des milliers d'enfants à faible revenu. Une autre initiative était le programme de distribution de produits de base, dans lequel les travailleurs de la WPA dans les bureaux de protection sociale de l'État ont distribué de la nourriture et des vêtements aux familles nécessiteuses, et ont supervisé un système de bons d'alimentation précoce. Dans un autre projet encore, le programme d'éducation des adultes a envoyé des instructeurs dans les communautés blanches et noires de l'État pour enseigner la lecture, l'écriture et les mathématiques de base. Un groupe d'enseignants a ciblé les métayers de l'est de l'Arkansas, offrant des cours supplémentaires sur des sujets liés à la maison, notamment le jardinage et un assainissement approprié.

Aussi importants que soient ces services, la WPA est surtout connue pour les routes, les ponts et les bâtiments construits par sa division des opérations. Les travaux routiers ont représenté la plus grande part du budget. Les employés du gouvernement ont nivelé et répandu du gravier sur des milliers de kilomètres de routes et de rues défoncées. Le comté de Boone était un cas typique. Les 750 000 $ dépensés là-bas ont permis d'améliorer 105 miles de routes de comté et de nombreuses rues de Harrison, le siège du comté. Il a également payé le resurfaçage des autoroutes nationales 14 et US 62 à travers la ville et la construction de trottoirs pour le quartier des affaires.

Le comté de Pulaski a reçu le plus d'argent fédéral de l'État : 13,9 millions de dollars. Viennent ensuite les comtés de Sebastian et Jefferson avec respectivement 7 millions de dollars et 2,6 millions de dollars. Des projets notables dans ou à proximité de la capitale comprenaient l'Arkansas School for the Blind, l'hôpital du comté de Pulaski et d'importantes améliorations à Adams Field (maintenant l'aéroport national Bill et Hillary Clinton). Parmi les centaines d'autres opérations de construction dans l'État figuraient un stade de football de 25 000 places à l'Université de l'Arkansas (UA) à Fayetteville (comté de Washington), un stade à l'Arkansas Agricultural, Mechanical and Normal College (AM&N), maintenant l'Université de Arkansas à Pine Bluff (UAPB) et armureries pour les unités de la Garde nationale de l'Arkansas à Harrison et Jonesboro (comté de Craighead).

En 1939, la pression croissante des démocrates et des républicains conservateurs au Congrès américain pour réduire les dépenses de secours a abouti à un rapport du Sénat détaillant une mauvaise gestion généralisée et l'embauche par favoritisme des emplois de la WPA, en grande partie à la demande des sénateurs et des membres du Congrès. Le Congrès a ensuite réduit le financement et placé la nouvelle administration des projets de travail sous la supervision de l'Agence fédérale des travaux. Cependant, les irrégularités dans l'administration sont restées omniprésentes.

À la fin de 1941, les exigences budgétaires de la préparation à la guerre avaient contraint la plupart des programmes à se terminer. Cependant, les effets de ces actions ont été moins douloureux qu'ils ne l'auraient été auparavant, en raison de l'augmentation de l'emploi dans l'industrie privée causée par les dépenses de défense. En juin 1943, la WPA a fermé ses comptes, après avoir dépensé près de 117 millions de dollars d'argent fédéral en Arkansas, ainsi que 36 millions de dollars de sponsors locaux et étatiques.

Les propriétés construites par la WPA suivantes sont répertoriées dans le registre national des lieux historiques :

comté Nom de la propriété
Baxter Palais de justice du comté de Baxter
Baxter École de Buford
Baxter Quartier historique de l'école Horace Mann
Boone École d'Everton
Boone Pont tournant de Haggard Ford
Carroll Bâtiment agricole de Berryville
Carroll Gymnase de Berryville
Cleburne Vieux pont de l'autoroute 16
Colombie Overstreet Hall - Université du Sud de l'Arkansas
Conway Gymnase du lycée de Menifee
Conway Bâtiment scolaire de Plumerville
Traverser École primaire du Sud
Traverser Club Progressif Féminin
Faulkner Gymnase du lycée Guy
Faulkner Guy Économie Domestique Immeuble
Guirlande Armurerie des sources chaudes
Accorder École Oak Grove
Hempstead Espoir Girl Scout Petite Maison
Source chaude Palais de justice du comté de Hot Spring
Indépendance Pont du ruisseau Cedar
Izard École Boswell
Jefferson Champ de Taylor
Johnson Édifice d'économie domestique de Clarksville
Johnson Manège militaire de la Garde nationale de Clarksville
Johnson École de l'ozone
Lafayette Palais de justice du comté de Lafayette
Laurent Édifice de l'école publique de Smithville
Lincoln Palais de justice du comté de Lincoln
Logan Pont du ruisseau Cove
Logan Pont de l'affluent de Cove Creek
Logan Bains de Cove Lake
Logan Barrage/pont du déversoir du lac Cove
Marion École des sources froides
Marion Bâtiment de l'école Eros
Newton Pont de la rivière Little Buffalo
Newton Palais de justice du comté de Newton
Poiré Quartier historique du Camp Ouachita
Phillips Armurerie de la Garde nationale Helena
Phillips Quartier historique de la ferme pénale du comté de Phillips
Brochet École Rosenwald
Polk Palais de justice du comté de Polk
le pape École de Fairview
le pape Hughes Hall – Université technique de l'Arkansas
le pape Riggs-Hamilton American Legion Post 20 Hutte de la Légion
Prairie Palais de justice du comté de Prairie, district sud
Pulaski Structures du parcours de golf Fair Park
Pulaski Terrain de sport Lamar Porter
Randolph Ancien bureau de poste de Pocahontas
Randolph Palais de justice du comté de Randolph
Scott Ancien palais de justice du comté de Scott
Scott Ancienne prison du comté de Scott
Scott Maison de l'école des parcs
Scott Quartier historique de l'école Waldron
Sébastien Pont du ruisseau Coop
Sébastien Gymnase de Greenwood
Sébastien École de Maness
Sébastien Pont 4G de la route du comté de Sebastian
syndicat Gymnase du lycée El Dorado
Van Buren Pont Van Buren County Road 2E
blanche École de Griffithville
blanche Prison de Russell

Pour plus d'informations :
Adamson, Mélodie. « L'administration du progrès des travaux à Batesville. » Indépendance comté la chronique 38 (avril-juillet 1997) : 46-59.

Hicks, Floyd W. et C. Roger Lambert. « De la nourriture pour les affamés : programmes alimentaires fédéraux en Arkansas, 1933-1942. » Arkansas Trimestriel historique 37 (printemps 1978) : 23-43.

Huzar, Elias. « Contrôle législatif sur l'administration : le Congrès et la WPA ». Revue américaine de science politique 36 (février 1942) : 51-67.

Langford, Lynda B. « L'administration des projets de travaux dans le district du comté de Pulaski ». Revue historique du comté de Pulaski 35 (printemps 1987) : 2-15.

Miller, Mary Cooper. "Works Progress Administration (WPA) en ce qui concerne le comté d'Izard." Historien du comté d'Izard 44 (avril 2019) : 4-10.

Nash, Gerald D. L'ère cruciale : la Grande Dépression et la Seconde Guerre mondiale, 1929-1945. 2e éd. New York : St. Martin's Press, 1992.

Administration des projets de travaux aux États-Unis. « Rapport final et réalisations physiques de l'administration des projets de travaux [en] Arkansas. » Archives et collections spéciales de la bibliothèque Dean B. Ellis. Université d'État de l'Arkansas, Jonesboro, Arkansas.

Sam Morgan
Université d'État de l'Arkansas


Maintenant en streaming

M. Tornade

M. Tornade est l'histoire remarquable de l'homme dont les travaux révolutionnaires en recherche et en sciences appliquées ont sauvé des milliers de vies et aidé les Américains à se préparer et à réagir aux phénomènes météorologiques dangereux.

La croisade contre la polio

L'histoire de la croisade contre la polio rend hommage à une époque où les Américains se sont regroupés pour vaincre une terrible maladie. La percée médicale a sauvé d'innombrables vies et a eu un impact omniprésent sur la philanthropie américaine qui continue de se faire sentir aujourd'hui.

Once américaine

Explorez la vie et l'époque de L. Frank Baum, créateur de la bien-aimée Le merveilleux magicien d'Oz.


Gestion des projets de travaux - Historique

Au plus fort de la Grande Dépression, le Congrès a créé plusieurs agences de secours au travail en vertu de la National Industrial Recovery Act. L'Administration des travaux publics, d'abord appelée Administration fédérale d'urgence des travaux publics (FEAPW), a vu le jour par décret exécutif 6174 le 16 juin 1933. La mission de la FEAPW était de créer un programme complet de travaux publics. Les objectifs multiples comprenaient la création de projets de construction à grande échelle qui occuperaient l'industrie de la construction, stimuleraient la production et la vente de biens et de matériaux durables utilisés dans la construction, revitaliseraient l'industrie des transports en déplaçant le matériel à travers le pays et stimuleraient le secteur bancaire en fournissant un soutien au crédit pour entités civiques qui concevraient les projets et demanderaient un financement. Cette méthodologie a été conçue pour renouveler le développement économique de la nation et ainsi créer des opportunités d'emploi dans tous les secteurs. L'agence était communément appelée « Administration des travaux publics », abrégée en « PWA », avant même qu'elle ne soit réorganisée et que sa désignation officielle ait changé en 1935.

Les méthodes de PWA comprenaient la construction de projets publics coûteux et à grande échelle impliquant un processus de planification, de demande et d'approbation approfondi et rigoureux avant que des subventions (cadeaux) ou des prêts ne soient accordés aux entités gouvernementales de la ville, du comté et de l'État. À leur tour, les entités transmettraient l'argent au moyen d'offres et de contrats à des entreprises privées qui effectueraient la construction. Les entrepreneurs devaient embaucher de la main-d'œuvre qualifiée et non qualifiée, selon les besoins, et acheter des matériaux auprès des fournisseurs standard de chaque industrie appropriée. L'État ou le gouvernement local était tenu de fournir 70 pour cent de l'appariement, réduit plus tard à 55 pour cent. Ce type de stimulus financier « descendant » ou « d'amorçage à la pompe » contrastait avec la philosophie de l'agence sœur de PWA, la Works Progress (plus tard Work Projects) Administration (WPA), qui versait les salaires directement aux personnes sans emploi et non qualifiées inscrites à « make -travail". PWA a soutenu les secteurs des entreprises et du gouvernement, et WPA a offert un soulagement direct du travail aux individus.

Malgré de nombreux démarrages et arrêts de financement, l'Administration des travaux publics a dépensé plusieurs millions de dollars pour des projets petits et grands en Oklahoma. À bien des égards, les projets de la PWA ressemblaient à ceux de la WPA, à la fois des efforts à grande échelle tels que des écoles, des palais de justice, des mairies, des hôpitaux, des routes, des rues et des ouvrages d'art tels que des ouvrages hydrauliques, des ponts et des barrages. D'août 1933 à mars 1936, Philip S. Donnell, ancien professeur d'ingénierie à l'Oklahoma State University, était l'administrateur de l'État de l'Oklahoma de la PWA. En 1937, la PWA a été réorganisée pour regrouper l'Oklahoma avec six autres États dans une PWA régionale, avec seulement un petit bureau restant dans l'Oklahoma. Le bureau d'État/régional a approuvé les projets des candidats et les a transmis à Washington pour analyse et approbation.

La présence de PWA en Oklahoma était limitée car il était souvent difficile pour les gouvernements locaux de réunir les fonds de contrepartie requis. Néanmoins, des dépenses importantes ont permis la réalisation d'importants projets. Beaucoup d'entre eux existent encore, et certains restent en usage. Le plus important, le Grand River Project, a été créé en avril 1935 par l'Assemblée législative de l'Oklahoma, et en août 1937, la PWA a autorisé une subvention initiale de 8,4 millions de dollars et un prêt de 11,5 millions de dollars. Le projet de Grand River a créé le barrage Pensacola et d'autres barrages, avec des installations de production hydroélectrique associées. Il a également facilité le contrôle des inondations.

En 1935, PWA a autorisé 11,9 millions de dollars de subventions et de prêts, dont 9,5 millions de dollars pour les routes, les autoroutes et les passages à niveau. Un rapport de situation en juin 1936 indiquait que pour l'exercice 1936, PWA avait accordé des subventions pour 142 projets en cours dans 51 des 77 comtés de l'Oklahoma. L'attribution de 1937 était de 19,1 millions de dollars. Au cours de l'exercice 1940, la PWA et les sponsors locaux ont dépensé ensemble 14 870 029 $ pour des projets, contre 32 653 761 $ dépensés par la WPA et ses partenaires locaux. Au moins 150 autres projets PWA ont été lancés ou achevés à la fin de 1940. Au total, au cours de ses dix années d'activité, l'agence a peut-être généré plus de 60 millions de dollars de travaux de construction et d'emplois dans les communautés de l'Oklahoma.

La présence de la PWA en Oklahoma était omniprésente, et le résumé suivant n'offre qu'un petit échantillon de ses projets. Il a financé des réseaux d'adduction d'eau et d'évacuation des eaux usées dans au moins soixante collectivités. Plus d'une centaine de bâtiments scolaires, d'annexes d'écoles et d'installations de divertissement ont été érigés, la plupart dans de petites villes. Oklahoma City a reçu le Civic Center Auditorium et Woodward a maintenant un stade. Oklahoma City, Ardmore, Prague, Broken Bow et Stillwater ont bénéficié de nouvelles mairies. De nouveaux bâtiments sont apparus sur les campus de l'Oklahoma Military Academy, de l'Oklahoma A&M University, de l'Oklahoma College for Women, du Central State Teachers College, du Northwestern State Teachers College, du Cameron Agricultural College et du Connors State Agricultural College. Des palais de justice ont été érigés dans les comtés de Custer, Grady, Garfield, Pottawatomie, Pushmataha, Oklahoma, Rogers et Woodward. Les bâtiments du gouvernement de l'État comprenaient le State Office Building (Jim Thorpe Building, dans le complexe du Capitole) et le State Armory (sur la vingt-troisième rue à Oklahoma City). Les projets de logements publics comprenaient Will Rogers Courts à Oklahoma City et Cherokee Terrace Apartments à Enid. Cushing a obtenu une nouvelle centrale électrique et Ponca City a obtenu un bâtiment de bibliothèque. La construction de routes et de ponts a reçu une grande partie des allocations PWA de l'Oklahoma.

L'Administration des travaux publics a poursuivi ses activités pendant dix ans. Au cours des années 1940 et 1941, ses fonds ont été de plus en plus détournés des améliorations civiques et vers la construction de la défense, y compris les bases aériennes militaires. En 1942, l'agence avait dépensé plus de 6 milliards de dollars pour 34 512 projets civiques dans 3 068 des 3 071 comtés du pays. Le décret 9357, entré en vigueur le 1er juillet 1943, a aboli l'Administration des travaux publics.

Le registre national des lieux historiques documente plusieurs propriétés PWA. Ils comprennent Cherokee Terrace Apartments (Enid, 1938, NR 13000939), Oklahoma City Municipal Building (1937, NR 07000521), Oklahoma County Courthouse (Oklahoma City, 1937, NR 92000126), Garfield County Courthouse (Enid, 1934, NR84003018), Pottawatomie Palais de justice du comté (Shawnee, 1934, NR 84003424) et Palais de justice du comté de Grady (Chickasha, 1935, NR 05000131).

Bibliographie

America Builds: Le record de PWA (Washington, D.C. : GPO, 1939).

Oklahoman quotidien (Oklahoma City), 17 novembre 1933, 17 mai 1935, 27 septembre 1937 et 8 mars 1941.

C. W. Short et R. Stanley-Brown, Bâtiments publics : une étude de l'architecture sous l'administration des travaux publics (Washington, D.C. : GPO, 1939).

Jason Scott Smith, Construire le libéralisme du New Deal : l'économie politique des travaux publics, 1933-1956 (New York : Cambridge University Press, 2006).

Aucune partie de ce site ne peut être interprétée comme étant du domaine public.

Droits d'auteur sur tous les articles et autres contenus des versions en ligne et imprimées de L'Encyclopédie de l'histoire de l'Oklahoma est détenu par l'Oklahoma Historical Society (OHS). Cela inclut les articles individuels (droit d'auteur à OHS par attribution d'auteur) et collectivement (en tant que corpus complet), y compris la conception Web, les graphiques, les fonctions de recherche et les méthodes de liste/navigation. Le droit d'auteur sur tous ces documents est protégé par le droit américain et international.

Les utilisateurs acceptent de ne pas télécharger, copier, modifier, vendre, louer, réimprimer ou autrement distribuer ces documents, ou de créer des liens vers ces documents sur un autre site Web, sans l'autorisation de l'Oklahoma Historical Society. Les utilisateurs individuels doivent déterminer si leur utilisation du matériel relève des directives de la loi sur le droit d'auteur des États-Unis et n'enfreint pas les droits de propriété de l'Oklahoma Historical Society en tant que détenteur légal du droit d'auteur de L'Encyclopédie de l'histoire de l'Oklahoma et en partie ou en totalité.

Crédits photos : Toutes les photographies présentées dans les versions publiées et en ligne de L'Encyclopédie de l'histoire et de la culture de l'Oklahoma sont la propriété de l'Oklahoma Historical Society (sauf indication contraire).

Citation

Ce qui suit (selon Le manuel de style de Chicago, 17e édition) est la citation préférée pour les articles :
Dianna Everett, &ldquoAdministration des travaux publics,&rdquo L'Encyclopédie de l'histoire et de la culture de l'Oklahoma, https://www.okhistory.org/publications/enc/entry.php?entry=PU003.

© Société historique de l'Oklahoma.


Dossiers de l'Administration des travaux publics [PWA]

Établi: Dans l'Agence fédérale des travaux (FWA) par le plan de réorganisation n° I de 1939, en vigueur le 1er juillet 1939.

Agences prédécesseurs :

Aboli: Par EO 9357, 1er juillet 1943.

Agences remplaçantes : Office of Federal Works Administrator, FWA, en tant que liquidateur.

Instruments de recherche : L. Evans Walker, comp., Inventaire préliminaire des dossiers de l'administration des travaux publics (PI 135), 1960.

Documents associés : Copies enregistrées des publications de la Public Works Administration et de son prédécesseur dans RG 287, Publications of the U.S. Government. Documents du National Power Policy Committee (PWA) dans RG 48, Documents du bureau du secrétaire à l'Intérieur. Dossiers de l'administration des projets de travail, RG 69.
Dossiers généraux de l'Agence fédérale des travaux, RG 162. Dossiers du Comité de la vallée du Mississippi (PWA) et du National Planning Board (PWA) dans RG 187, Dossiers du National Resources Planning Board.

Conditions d'accès au sujet : Agence New Deal.

135.2 DOSSIERS GÉNÉRAUX DE L'ADMINISTRATION FÉDÉRALE D'URGENCE DE
TRAVAUX PUBLICS ET ADMINISTRATION DES TRAVAUX PUBLICS
1933-43
63 lignes pi.

Histoire: La FEAPW a été établie par l'EO 6174, le 16 juin 1933, conformément à la loi nationale sur la reprise industrielle (48 Stat. 200), la même date, pour préparer un programme complet de travaux publics. Rebaptisé PWA et placé sous Federal Works Agency, organisme de coordination des activités fédérales de travaux publics, par le plan de réorganisation n° I de 1939, entré en vigueur le 1er juillet 1939. PWA aboli en 1943. VOIR 135.1.

Documents textuels : Dossiers généraux, 1933-40, 1941-43. Procès-verbal de la Commission spéciale des travaux publics, 1933-35. Rapports soumis au conseil par la Division de l'ingénierie, 1933-34. Politique et dossiers administratifs généraux, 1933-42. Procès-verbaux et rapports des conférences PWA, 1934-41. Communiqués de presse, bulletins, discours et déclarations publiques de Harold L. Ickes, 1934-39, dans son double rôle de secrétaire de l'Intérieur et d'administrateur fédéral d'urgence des travaux publics. Copies de certaines décisions rendues par le Board of Labor Review, 1934-36.

135.3 DOSSIERS DE LA DIVISION DE CONTRLE DES PROJETS
1933-47
108 lignes pi et 8 856 rouleaux de microfilm

Histoire: Projects Division established by merger of divisions for federal and nonfederal projects, 1934. Redesignated Federal Projects Division following transfer of statistical functions, 1938. Became Planning and Federal Projects Division, 1939. Merged with Division of Economics and Statistics to become Projects Control Division, 1940. Established priorities, handled applications, maintained project records, and prepared reports and statistics relating to federal and nonfederal projects.

Documents textuels : Administrative files of the director and the assistant director, 1936-41. Subject files, 1933-40. Correspondence and related material concerning reclamation and other projects, 1934-41. Records of construction and status reports on nonfederal projects, 1936-39. Microfilm copies of docket files and related indexes, for nonfederal projects, 1933- 47 (8,856 rolls). Justification data files, 1933-35. "Change" letters and "transfer" letters relating to allotment and reallocation of federal project funds, 1933-43. Publications, statistics, and research material created by Division of Economics and Statistics, 1935-40. Correspondence, contracts, and related records of the Washington National Airport project, 1934- 41 the Anchorage Light and Power Project, 1934-36 and the hydroelectric power project, High Point, NC, 1936-46.

Documents associés : Records of PWA projects in RG 75, Records of the Bureau of Indian Affairs, and RG 165, Records of the War Department General and Special Staffs.

135.4 RECORDS OF THE ENGINEERING DIVISION
1935-40
5 lin. pi.

History: Established to handle engineering and architectural aspects of all PWA projects, 1933. Assumed the powers and functions of the Inspection Division, 1937. Remained in existence until 1942.

Documents textuels : Orders and memorandums issued, 1935-39. Correspondence and related records concerning equipment and materials used on PWA projects, 1935-39. Correspondence relating to nonfederal projects, 1938-40.

135.5 RECORDS OF THE DIVISION OF INVESTIGATION
1933-48
95 lin. ft. and 824 rolls of microfilm

History: Established by and reported directly to the Federal Emergency Administrator of Public Works to provide information on the manner in which agency functions were being executed. Until 1936 served both the FEAPW and the Department of the Interior. Remained in existence until 1941 when all functions, records, equipment, and supplies (except those directly relating to personnel of the PWA) were transferred to the FWA.

Documents textuels : Case files relating to personnel investigations, 1933-41. Microfilm copies of records and a related index relating to investigations of federal and nonfederal PWA projects, 1933-45 (824 rolls). Records relating to eight additional investigations, 1938-48 to the investigation of the Engineering Division, 1934 and to investigations in the Virgin Islands, 1934-36.

135.6 RECORDS OF THE ACCOUNTING DIVISION
1933-41
8 lin. pi.

History: Established in 1934 to supervise accounting functions relating to nonfederal projects, slum clearance projects, and administrative expenditures.

Documents textuels : Subject files, 1938-41. Correspondence relating to nonfederal projects, 1934-37. Memorandums, 1935-37. Procedural and miscellaneous issuances, 1933-38.

135.7 RECORDS OF OTHER DIVISIONS
1933-41
5 lin. pi.

Documents textuels : Records of the Inspection Division, consisting of three series of orders, 1935-37. Records of the Legal Division, including memorandums, 1933-41 orders, 1935-36 digests of decisions, 1939-41 special legal opinions, 1939-40 and bulletins, 1937-41.

Documents associés : Records of the Public Housing Administration, RG 196, include records of the PWA Housing Division. Records of the Office of the Secretary of the Interior, RG 48, include materials relating to the PWA Power Division and the PWA Housing Division.

135.8 RECORDS OF THE COMMITTEE ON ARCHITECTURAL SURVEY
1933-39
7,955 images

History: Appointed by PWA Administrator Harold L. Ickes to conduct an architectural survey of PWA project sites, 1933. Submitted a photographic report to President Franklin D. Roosevelt in May 1939, a truncated version of which was published later that year.

Photographic Prints and Negatives (7,640 images): Used in the 1939 committee report "Survey of the Architecture of Completed Projects of the Public Works Administration," 1933-39 (SA(A), 3,040 images). Rejected for use in the committee report, 1933-39 (SAR, 4,600 images).

Photographic Negatives (315 images): Floor plans and buildings used in Public Buildings: A Survey of Architecture of Projects Constructed by Federal and Other Governmental Bodies, by C.W. Short and R. Stanley-Brown, 1939 (PB).

135.9 FIELD RECORDS
1934-49
14 lin. pi.

Documents textuels : Financial records concerning PWA projects in Texas, consisting chiefly of correspondence and administrative forms covering transactions with the Dallas Federal Reserve Bank, 1934-49.

135.10 CARTOGRAPHIC RECORDS (GENERAL)
1934, 1939
3 items

Plans: Pictorial map of the United States showing types of PWA work, entitled "PWA Builds the Nation," ca. 1939 (2 items). Mississippi drainage basin, by the FEAPW, 1934 (1 item).

135.11 STILL PICTURES (GENERAL)

SEE Photographic Prints and Negatives UNDER 135.8. SEE Photographic Negatives UNDER 135.8.

Note bibliographique : version Web basée sur le Guide to Federal Records des Archives nationales des États-Unis. Compilé par Robert B. Matchette et al. Washington, DC : Administration nationale des archives et des dossiers, 1995.
3 tomes, 2428 pages.

Cette version Web est mise à jour de temps à autre pour inclure les dossiers traités depuis 1995.


General Records of the Federal Works Agency [FWA]

Établi: As an independent agency by Reorganization Plan No. I of 1939, effective July 1, 1939.

Les fonctions: Administered the following constituent units: Public Buildings Administration (PBA), Public Works Administration (PWA), Work Projects Administration (WPA), Public Roads Administration (PRA), U.S. Housing Authority (USHA), Federal Fire Council (FFC), and Bureau of Community Facilities (BCF).

Aboli: By the Federal Property and Administrative Services Act (63 Stat. 377), June 30, 1949.

Agences remplaçantes : General Services Administration (GSA).

Instruments de recherche : William E. Lind, comp., "Preliminary Inventory of the General Records of the Federal Works Agency," NC 10 (May 1962).

Documents associés : Record copies of publications of the Federal Works Agency in RG 287, Publications of the U.S. Government. Records of the Bureau of Public Roads, RG 30.
Records of the Work Projects Administration, RG 69.
Archives du Service des bâtiments publics, RG 121.
Records of the Public Works Administration, RG 135.
Records of the Public Housing Administration, RG 196.

Conditions d'accès au sujet : New Deal agency.

162.2 GENERAL RECORDS
1936-50

History: FWA established 1939 to supervise the PBA, a consolidation of the Public Buildings Branch (Treasury) and the Branch of Buildings Management (National Park Service) the PRA, formerly the Bureau of Roads (Agriculture) the PWA, formerly the Federal Emergency Administration of Public Works (FEAPW) the WPA and the USHA, formerly the Housing Division, FEAPW. FFC (an independent agency) transferred to FWA, 1939. BCF established in FWA January 1, 1945. USHA transferred to National Housing Authority and redesignated Federal Public Housing Authority by EO 9070, February 24, 1942. PWA abolished by EO 9357, July 1, 1943. WPA abolished, effective June 30, 1943, by Presidential letter of December 4, 1942. When FWA was abolished in 1949, its surviving constituent units were organizationally or functionally assigned to GSA: PBA was abolished and reconstituted as the Public Buildings Service, PRA was renamed Bureau of Public Roads, BCF became the Community Facilities Service, and the FFC was transferred without change in name.

For detailed administrative histories of FWA constituent units, including predecessor and successor agencies, SEE RG 121 (PBA), RG 30 (PRA), RG 135 (PWA), RG 69 (WPA), RG 196 (USHA), and RG 162 (BCF at 162.4 and FFC at 162.5).

162.2.1 Correspondence

Documents textuels : FWA central subject files, 1941-49. Correspondence of FWA Administrators John M. Carmody, 1939-41 and Gen. Philip B. Fleming, 1942-49. Correspondence of administrators with Executive agencies, 1939-42 with smaller federal agencies, 1939-42 and with the White House, 1939-49. Reading file of the Office of the Administrator, 1939-47. Correspondence of the Administrator's assistants, 1939-42 and of the Administrator's Office, 1939-42.

Instruments de recherche : File classification for central files in appendix to NC 10.

162.2.2 Issuances

Documents textuels : Administrative orders and related procedural records, 1939-49. PBA and WPA orders, regulations, and procedures, 1940-44.

162.2.3 Project files

Documents textuels : Records concerning plans for postwar public works, 1941-44. Records relating to PWA projects, 1936-43, and other projects, 1943-44, in Puerto Rico and the Virgin Islands. Records relating to the construction of the Chicago subway, 1937- 41. Records relating to the construction of the Santee-Cooper Dam, SC, and to the collapse of the Tacoma Narrows Bridge, WA, 1941. Report on the Ogden, UT, water supply, 1942.

Conditions d'accès au sujet : "Galloping Gerty."

162.2.4 Records relating to investigations

Documents textuels : Case files of investigations of FWA and other federal agency employees, 1940-45 and of defense housing, 1940- 49. Investigative case files relating to the WPA, 1936-41 the PBA, 1940-42 the PRA, 1940-42 the Division of Defense Public Works, 1941-42 the Division of War Public Service, 1942-44 and the BCF, 1945-49.

162.2.5 Other records

Documents textuels : Records relating to FWA liaison with the Office of War Information and its successors, 1942-48. Records relating to the organization of the FWA, 1941-44 and the GSA, 1949-50. Records of the Office of the Administrator relating to public health, recreation, and education, 1939-41 and to public relations, 1940-42. Administrator's books, 1946-48. Records relating to the veterans' education program, 1946-48. Records of the Program and Projects Review Board, 1942-44.

Publications sur microfilms : T1028.

Sound Recordings (2 items): Speech by FWA Administrator John M. Carmody on defense housing, 1941.

162.3 RECORDS RELATING TO STAFF OFFICES
1934-49

162.3.1 Records of the Office of the General Counsel

Documents textuels : Correspondence of General Counsel Alan Johnstone relating to legal policy and administrative procedures, 1939-46.

162.3.2 Records of the Office of the Executive Director

Documents textuels : Correspondence, 1939-47.

162.3.3 Records of the Office of Information

Documents textuels : Correspondence with regional offices, 1941-44. Speeches of FWA administrators, 1939-49. Press releases of the Office of Information, 1942-45. Press releases of the FWA and its constituent agencies, 1939-49. Digests of press comments on FWA activities, 1942-49 and on FWA regional activities, 1942-44. Presidential addresses, 1934-42.

162.4 RECORDS RELATING TO THE BUREAU OF COMMUNITY FACILITIES AND ITS PREDECESSORS
1940-49

History: Division of Defense Public Works (DDPW), established in FWA by administrative order, July 16, 1941, to supervise national defense public works projects. Division of War Public Service (DWPS), established in FWA August 3, 1942, under provisions of the National Defense Housing (Lanham) Act (54 Stat. 1125), October 14, 1940, to administer public services required by the war effort. DDPW and DWPS consolidated to form the BCF by Administrator's order, December 12, 1944, effective January 1, 1945. Transferred to GSA with other constituent units of FWA when FWA abolished by the Federal Property and Administrative Services Act (63 Stat. 377), June 30, 1949, and became the Community Facilities Service (CFS). Transferred to Housing and Home Finance Agency (HHFA) from GSA by Reorganization Plan No. 17 of 1950, effective May 24, 1950, and designated the Division of Community Facilities and Operations. Designated Community Facilities Administration (CFA) and made constituent unit of HHFA by Administrator's Organizational Order No. 1, December 23, 1954. Abolished by Department of Housing and Urban Development Act (79 Stat. 667), September 9, 1965, and functions assigned to new department.

Documents textuels : Defense housing specifications, 1941. Defense housing statistical bulletins, 1940-41. Records of the War Public Works Program, 1941-49. Project summary lists, 1942-43.

162.5 RECORDS OF THE FEDERAL FIRE COUNCIL
1930-44

History: Established as an interagency council by EO 7397, June 20, 1936, to advise on fire prevention. Assigned to FWA by EO 8194, July 6, 1939. Transferred with FWA to GSA, 1949. Transferred to Commerce Department by EO 11654, March 13, 1972.

Documents textuels : Correspondence, 1931-42. Fire reports, 1930-44. Surveys and reports of standing committees, 1931-41. Reports of temporary committees, 1931-38. Minutes of council meetings pertaining to fire prevention, 1930-40. Survey reports relating to government buildings, 1936.

162.6 SOUND RECORDINGS (GENERAL)

162.7 STILL PICTURES (GENERAL)
1936-49

Photographs (4,498 images): FWA activities, including war industries, defense housing, construction, and education, 1944-49 (FWA, 3,298 images). General subjects, including Presidents Roosevelt and Truman, disaster relief, and military personnel, 1936-44 (G, 1,200 images).

Photographic Prints (1,500 images): PBA activities, 1939-43 (PBA, 400 images). DDPW activities, 1941-44 (WP, 1,100 images).

Instruments de recherche : Shelf lists to G and WP.

Note bibliographique : version Web basée sur le Guide to Federal Records des Archives nationales des États-Unis. Compilé par Robert B. Matchette et al. Washington, DC : Administration nationale des archives et des dossiers, 1995.
3 tomes, 2428 pages.

Cette version Web est mise à jour de temps à autre pour inclure les dossiers traités depuis 1995.

List of site sources >>>


Voir la vidéo: Les 7 étapes essentielles dune Gestion de Projet avec exemple simple et schéma (Janvier 2022).