L'histoire

CV-21 U.S.S. Boxeur - Histoire


CV-21 U.S.S. Boxeur

Déplacement : 27 100 tonnes longueur : 888 pieds largeur : largeur au poste de pilotage : 1471⁄2 pieds tirant d'eau : 28 pieds 7 pouces vitesse : 33 nœuds effectif : 3 448 équipages armement : 12 canons de 5 pouces classe : Essex

Le cinquième Boxer (CV 21) a été lancé le 14 décembre 1944 par Newport News Shipbuilding and Dry Dock Co. Newport News, Virginie ; parrainé par Mlle Ruth D. Overton fille du sénateur de Louisiane et commandé le 16 avril 1945, capitaine D. F. Smith aux commandes.

Achevé trop tard pour participer à la Seconde Guerre mondiale, le Boxer a rejoint la flotte du Pacifique à San Diego en août 1945. De septembre 1945 au 23 août 1946, il a opéré à partir de Guam en tant que navire amiral de la TF 77 dans le Pacifique occidental. Au cours de cette tournée, elle a visité le Japon, Okinawa, les Philippines et la Chine. Elle est retournée à San Francisco le 10 septembre 1946 et a opéré au large de la côte ouest en service normal en temps de paix jusqu'à son départ pour l'Extrême-Orient le 11 janvier 1950. Après avoir servi avec la 7e flotte en Extrême-Orient au cours de la première moitié de 1950, elle est retournée à San Diego, arrivée le 25 juin.

Avec le déclenchement du conflit coréen, elle a été mise en service pour transporter des avions au combat. Le 23 juillet 1950, elle a effectué une traversée record du Pacifique d'Alameda, en Californie, à Yokosuka, au Japon, en 81 jours et demi, transportant 145 P-51 Mustang et six avions L-5 pour l'armée de l'air, 19 avions de la marine, 1 012 soldats et 2 000 tonnes de fournitures. Lors de son voyage de retour (27 juillet-4 août), elle a coupé le record à 7 jours, 10 heures et 36 minutes. Après des réparations rapides, il part pour l'Extrême-Orient le 24 août, cette fois pour rejoindre la TF 77 en apportant un soutien aérien aux troupes. Ses avions ont soutenu l'atterrissage à Inchon (15 septembre 1950) et d'autres actions au sol jusqu'en novembre, date à laquelle elle est partie pour la côte ouest et une révision.

Le boxeur a quitté San Diego pour sa deuxième tournée coréenne le 2 mars 1951. De nouveau, il a opéré avec la TF 77 en soutenant les troupes au sol. Le 29 mars, Carrier Air Wing 101 ó composé d'escadrons de la Réserve navale appelés au service actif de Dallas, Texas ; Glenview, Illinois ; Memphis, Tennessee ; et, Olathe, Kans. ó a effectué sa première mission de combat depuis Boxer, les premières frappes aériennes des unités de la Réserve navale contre les forces nord-coréennes. Elle est retournée à San Francisco le 24 octobre 1951.

Naviguant le 8 février 1952 pour sa troisième tournée en Corée, le Boxer a de nouveau servi avec la TF 77. Le 23 juin, 35 AD Skyraider et 35 F-9F2 Panther jets de Boxer, USS Princeton (CV 37) et USS Philippine Sea (CV 47), a rejoint les Thunderjets de l'Air Force dans une attaque contre la centrale hydroélectrique fortement défendue de Suiho, en Corée du Nord, la quatrième plus grande installation de ce type au monde. La plante a été complètement détruite. Le raid faisait partie d'une offensive aérienne de deux jours contre les 13 principales centrales électriques de Corée du Nord. Le 5 août 1952, le Boxer avait neuf hommes tués et deux grièvement blessés dans un incendie qui a balayé le pont du hangar. Après des réparations d'urgence à Yokosuka, au Japon (du 11 au 23 août), le Boxer est revenu au service au large de la Corée. Il arrive à San Francisco le 25 septembre et subit des réparations jusqu'en mars 1953.

Le porte-avions est parti pour l'Extrême-Orient le 30 mars 1953 et est entré en action un mois plus tard. Il participa aux dernières actions du conflit coréen et resta dans les eaux asiatiques jusqu'en novembre.

Le Boxer a été reclassé CVA-21 le 1er octobre 1952 et CVS-21 le 1er février 1956.

Le 2 octobre 1958, le commandant en chef de la flotte américaine de l'Atlantique annonce la formation d'un nouvel escadron amphibie, composé de Boxer et de LSD équipés de plates-formes d'hélicoptères, qui fournira une unité hautement mobile capable d'employer des escadrons d'hélicoptères du Corps des Marines et de combattre troupes dans le concept d'atterrissage rapide de l'enveloppement vertical. Le premier détachement permanent de l'aviation maritime à flot a été activé à bord du Boxer le 10 novembre pour assurer les fonctions d'approvisionnement, de maintenance et de contrôle du poste de pilotage nécessaires au soutien des escadrons et des troupes d'hélicoptères de la Marine. Le navire a été reclassé en LPH 4 le 30 janvier 1959.

Boxer et deux LSD sont arrivés au large des côtes d'Hispanola le 29 août 1964 pour fournir une aide médicale et des services d'évacuation par hélicoptère aux habitants des régions d'Haïti et de la République dominicaine gravement endommagées par l'ouragan Cleo. Boxer est retourné en République dominicaine le 27 avril 1965, envoyant ses Marines à terre tandis que le HMM-264 embarqué commençait un pont aérien dans lequel plus de 1 000 ressortissants américains ont été évacués vers la force opérationnelle navale au large des côtes alors qu'une révolte dans le pays menaçait leur sécurité.

Boxer a également participé au programme spatial américain. Le 26 février 1966, le premier vaisseau spatial sans pilote de la série Apollo, lancé en vol suborbital par une fusée Saturn 1B depuis Cape Kennedy, en Floride, a été récupéré dans le sud-est de l'océan Atlantique, à 200 milles à l'est de l'île de l'Ascension par un hélicoptère du navire. . Le Boxer a été désarmé le 1er décembre 1969 et rayé de la Navy List. Elle a été vendue à la casse le 13 mars 1971.

Boxer a reçu huit étoiles de bataille pour son service au large de la Corée.


Le tableau ci-dessous contient les noms des marins qui ont servi à bord de l'USS Boxer (CV 21). Veuillez garder à l'esprit que cette liste n'inclut que les dossiers des personnes qui ont soumis leurs informations pour publication sur ce site Web. Si vous avez également servi à bord et que vous vous souvenez de l'une des personnes ci-dessous, vous pouvez cliquer sur son nom pour envoyer un e-mail au marin concerné. Souhaitez-vous avoir une telle liste d'équipage sur votre site Web?

Vous cherchez des souvenirs de l'US Navy ? Essayez la boutique Ship's.

Il y a 75 membres d'équipage enregistrés pour l'USS Boxer (CV 21).

Sélectionnez la période (commençant par l'année de déclaration) : precomm &ndash 1952 | 1953 &ndash maintenant

NomRang/TauxPériodeDivisionRemarques/Photo
Taylor, Guillaume 1953 &ndash
Hollingworth, L.j.SN1953 & ndash 19556 èmeDeux voyages sur le "21 Boat" GREAT Ship !
Quipo, Pn3, Jacob (Jake)E-4 Homme du personnel1953 &ndash 1956Division XMon commandant était le capitaine William P. Woods, plus tard il a été relevé par le capitaine Frank B. Miller, avec le Cdr. E.S. Waring Jr. J'ai travaillé avec le bureau du commandant Waring, puis j'ai été transféré au bureau du personnel.
Myers, DonUN1er janvier 1953 et 1er avril 1955poste de pilotage V-1J'ai été transféré de Bairoko à Boxer juste après qu'il soit tombé en panne pour un incendie et j'ai effectué deux tournées en Corée avec des avions de chasse F4F et Banshee.
Gizzie, Richard (Gizzie)EM24 oct. 1953 et 5 avril 1956EBelle expérience à bord du Boxer. Un instrument de pouvoir géré par les enfants. J'ai grandi dans la Marine
Frank Bennett, plaidoirieFn12 déc. 1953 et fin août 1954UNECherche compagnon nommé Addis. Désolé, j'ai oublié le prénom, mais il était dans un gang de chaleur à la vapeur.
Pilote, Elvis D.AD-31 novembre 1954 et 10 mars 1955UNE
Bilyak, GuillaumeON2Mai 1955 &ndash Juil 1957X
Langan, Richard/dickSH31 juil. 1955 & ndash 1 juin 1957Services de navires
Holt, Richard (Dick)FT323 déc. 1955 & ndash 1 sept. 1957RENARDJ'étais très jeune, tout juste sorti de l'école "FT-A", j'ai passé plus d'un mois à rattraper le Boxer. Monté à bord du USS Rowan à SubicBay et transféré le lendemain au Boxer - Par high-line. J'ai grandi et j'ai beaucoup appris pendant mon séjour à bord
Stewart, GordonQM31956 &ndash 1959la navigationJ'aimerais pouvoir revenir en arrière et tout recommencer. Ragoût
Foster, JosephE 120 mars 1956 et fin septembre 1958Salle des machinesJ'étais un jeune garçon qui a grandi dans le ghetto de Dayton, Ohio. Rejoindre la Marine a été la meilleure chose qui me soit arrivée. Cela m'a lancé sur le chemin de la virilité. J'ai eu une belle expérience dans la Marine sur ce magnifique Carrier.
Fureur, GuillaumeCAN13 juillet 1956 et 11 février 1957HS-4Première escouade d'hélicoptères complète. pour embarquer, avec 16 HSS-1 A/C, j'étais un Plane Capt de VO 7, en tant qu'ADAN /AD3. L'équipage était super. A traversé quelques gros typhons, elle était une bonne mangeoire. Retraité avec 41 ans dans la réserve en tant qu'ADC HM18/HM14
Aigle, Lawrence Bill, BillyC2129 août 1956 et 11 septembre 1959une
Cardinal, RonaldAB31er novembre 1956 et 1er septembre 1957Pont d'envolMonté à bord alors que le navire était en cale sèche à Bremington, WA.
Cuthbert, ThomasRMSN - E31957 &ndash 1958Communications (radio et cryptographie)Opération Hardtack I
Moomey, ChuckFTL322 févr. 1957 et 22 sept. 1959RenardJ'aimerais parler de tous ceux qui ont servi à bord du Boxer pendant l'opération Hardtack. (2/58 à 8/58). Avez-vous des problèmes de santé qui peuvent être liés à l'exposition aux rayonnements?
Bellmyer, ElmerFAmars 1957 et août 1957mrejoindre la marine et monter à bord du boxer était l'une des meilleures choses qui me soient arrivées.
Klingele, Robert (Bob)phaajuin 1957 et novembre 1957photoJ'ai eu la malchance de monter à bord pendant la cale sèche, donc la scolarité n'avait pas d'importance, la peinture l'a fait. C'était pas mal. le côté chanceux a été transféré à l'escadron de reconnaissance b4, une croisière d'essai de bombe atomique à Bikini
Gardon, Edwin (Tony)SIGNALMAN TROISIÈME5 janv. 1958 et 19 sept. 1961SIGNALJ'ÉTAIS UN ENFANT IMMATURE DE 17 ANS SANS FAMILLE, QUI A COMMENCÉ LA GRANDE AVENTURE DE GRANDIR SUR LE BOXER. C'ÉTAIT UNE EXPÉRIENCE INESTIMABLE QUE JE NE VOUDRAIS ÉCHANGER POUR RIEN. BEAUCOUP DE MEILLEURS SOUVENIRS. FIER D'AVOIR SERVI.
Griffon, GarymarinSeptembre 1958 &ndash Juin 1960pont & amp Radar
Cieri, AntoineME212 déc. 1958 et 22 janv. 1960RC'est pour mon père Anthony J. Cieri, Jr. Le boxeur était son troisième transporteur. Il était à bord pour la conversion au LPH-4. Ce fut une période chargée pour l'équipage. Mon père est décédé en mai 1977, après 30 ans de service naval. Robert M.Cieri
Pierre, JacquesMM2juin 1959 &ndash mai 1963MBons souvenirs. Aussi LPH-4
Gour, JeanE 45 mai 1960 et 28 décembre 1964
Mozey, LéonardUN10 mai 1961 et 16 avril 1962Carburant d'aviation
Jenkins, Richard W.EM/41 sept. 1961 & ndash 1 oct. 1962Génie aéronautique
Valeika, SamuelBT 3/C22 avril 1963 et 2 septembre 1966BBoxer était en fait LPH-4 mais je n'arrive pas à changer le numéro de coque sur la page d'inscription. Beaucoup de bons souvenirs. Si vous n'avez pas rejoint le Boxer Assoc. pourtant s'il vous plaît considérez-le. Ils ont de belles retrouvailles.
Cardona, John F.REMFjuin 1964 &ndash 15 mai 1966 E- Vous pouvez me contacter à [email protected] J'habite à Clearwater, en Floride, maintenant je suis un enseignant à la retraite au lycée et au collège.
Chevalier, WayneFTG318 mai 1968 et 8 octobre 1969RenardMon père le NCSM H.P. Knight était l'homme de corps principal. Lui et ses copains en chef m'ont soûlé plus d'une fois.
Chamberlain, Glennsm31er mars 1994 et 1er juin 1996la navigationVous cherchez à entrer en contact avec d'anciens collègues

Sélectionnez la période (commençant par l'année de déclaration) : precomm &ndash 1952 | 1953 &ndash maintenant


CV-21 U.S.S. Boxeur - Histoire

Le cinquième USS Boxer (CV 21) a été lancé 14 décembre 1944 par Newport News Shipbuilding and Dry Dock Co. Newport News, Virginie parrainé par Mlle Ruth D. Overton fille du sénateur de Louisiane et commandé 16 avril 1945, le capitaine D. F. Smith aux commandes.

Achevé trop tard pour participer à la Seconde Guerre mondiale, le Boxer a rejoint la flotte du Pacifique à San Diego en août 1945. De septembre 1945 au 23 août 1946, il a opéré à partir de Guam en tant que navire amiral de la TF 77 dans le Pacifique occidental. Au cours de cette tournée, elle a visité le Japon, Okinawa, les Philippines et la Chine. Elle est revenue à San Francisco le 10 septembre 1946 et a opéré au large de la côte ouest en service normal en temps de paix jusqu'à son départ pour l'Extrême-Orient le 11 janvier 1950. Après avoir servi avec la 7e flotte en Extrême-Orient au cours de la première moitié de 1950, elle est revenue à San Diego, arrivée le 25 juin.

Avec le déclenchement du conflit coréen, elle a été mise en service pour transporter des avions au combat. Le 23 juillet 1950, elle a effectué une traversée record du Pacifique d'Alameda, en Californie, à Yokosuka, au Japon, en 8 et 12 jours, transportant 145 P-51 Mustang et six avions L-5 pour l'Air Force, 19 avions de la Marine, 1 012 troupes et 2 000 tonnes de ravitaillement. Lors de son voyage de retour (27 juillet-4 août), elle a coupé le record à 7 jours, 10 heures et 36 minutes. Après des réparations rapides, il part pour l'Extrême-Orient le 24 août, cette fois pour rejoindre la TF 77 et apporter un soutien aérien aux troupes. Ses avions ont soutenu l'atterrissage à Inchon (15 septembre 1950) et d'autres actions au sol jusqu'en novembre, date à laquelle il est parti pour la côte ouest et a été révisé.

L'USS Boxer (CV 21) a quitté San Diego pour sa deuxième tournée coréenne 2 mars 1951. De nouveau, il opéra avec la TF 77 en soutien aux troupes au sol. Le 29 mars, le Carrier Air Wing 101, composé d'escadrons de la Réserve navale appelés en service actif depuis Dallas, Texas, Glenview, Illinois, Memphis, Tennessee et Olathe, Kans., a effectué sa première mission de combat depuis Boxer, le premier porte-avions frappe par des unités de la Réserve navale contre les forces nord-coréennes. Elle est retournée à San Francisco 24 octobre 1951.

Voile 8 février 1952 pour sa troisième tournée en Corée, l'USS Boxer a de nouveau servi avec la TF 77. juin 23, 35 AD Skyraiders et 35 F-9F2 Panther jets de Boxer, USS Princeton (CV 37) et USS Philippine Sea (CV 47), ont rejoint Air Force Thunderjets dans une attaque contre la centrale hydroélectrique fortement défendue à Suiho, Corée du Nord, le quatrième plus grande installation de ce type au monde. La plante a été complètement détruite. Le raid faisait partie d'une offensive aérienne de deux jours contre les 13 principales centrales électriques de Corée du Nord.

Au 5 août 1952, Boxer avait neuf hommes tués et deux grièvement blessés dans un incendie qui a balayé le pont du hangar. Après des réparations d'urgence à Yokosuka, au Japon (du 11 au 23 août), le transporteur a repris son service au large de la Corée. Il est arrivé à San Francisco septembre 25 et a subi des réparations jusqu'en mars 1953.

Le transporteur est parti pour l'Extrême-Orient 30 mars 1953 et est entré en action un mois plus tard. Il participa aux dernières actions du conflit coréen et resta dans les eaux asiatiques jusqu'en novembre.

L'USS Boxer a été reclassé CVA 21 le 1er octobre 1952 et CVS 21 sur 1er février 1956.

Le 2 octobre 1958, le commandant en chef de la flotte américaine de l'Atlantique annonce la formation d'un nouvel escadron amphibie, composé de Boxer et de LSD équipés de plates-formes d'hélicoptères, qui fournira une unité hautement mobile capable d'employer des escadrons d'hélicoptères du Corps des Marines et troupes de combat dans le concept d'atterrissage rapide de l'enveloppement vertical. Le premier détachement permanent de l'aviation maritime à flot a été activé à bord du Boxer le 10 novembre pour assurer les fonctions d'approvisionnement, de maintenance et de contrôle du poste de pilotage nécessaires au soutien des escadrons et des troupes d'hélicoptères de la Marine. Le navire a été reclassé en LPH 4 le 30 janvier 1959.

L'USS Boxer et deux LSD sont arrivés au large des côtes d'Hispanola le 29 août 1964 pour fournir une aide médicale et des services d'évacuation par hélicoptère aux habitants des régions d'Haïti et de la République dominicaine gravement endommagées par l'ouragan Cleo. Boxer est retourné en République dominicaine le 27 avril 1965, envoyant ses Marines à terre tandis que le HMM-264 embarqué commençait un pont aérien dans lequel plus de 1 000 ressortissants américains ont été évacués vers le groupe de travail naval au large alors qu'une révolte dans le pays menaçait leur sécurité.

Boxer a également participé au programme spatial américain. Le 26 février 1966, le premier vaisseau spatial sans pilote de la série Apollo, lancé en vol suborbital par une fusée Saturn 1B depuis Cape Kennedy, en Floride, a été récupéré dans le sud-est de l'océan Atlantique, à 200 milles à l'est de l'île de l'Ascension par un hélicoptère du bateau.

L'USS Boxer (LPH 4) a été mis hors service 1er décembre 1969, et rayé de la Navy List. Elle a été vendue pour mise au rebut le 13 mars 1971.


Service tôt

Au départ de Norfolk, Boxeur a commencé les opérations de préparation et de formation en vue de son utilisation sur le théâtre du Pacifique de la Seconde Guerre mondiale. Alors que ces initiatives se terminaient, le conflit s'est terminé avec le Japon demandant la cessation des hostilités. Envoyé dans le Pacifique en août 1945, Boxeur arrivé à San Diego avant de repartir pour Guam le mois suivant. Atteignant cette île, il devint le vaisseau amiral de la Force opérationnelle 77. Soutenant l'occupation du Japon, le porte-avions resta à l'étranger jusqu'en août 1946 et fit également escale à Okinawa, en Chine et aux Philippines. De retour à San Francisco, Boxeur a embarqué Carrier Air Group 19 qui a piloté le nouveau Grumman F8F Bearcat. En tant que l'un des plus récents porte-avions de l'US Navy, Boxeur est resté en service lorsque le service a été réduit par rapport à ses niveaux de guerre.

Après avoir mené des activités en temps de paix au large de la Californie en 1947, l'année suivante a vu Boxeur utilisé dans les essais d'avions à réaction. Dans ce rôle, il a lancé le 10 mars le premier chasseur à réaction, un FJ-1 Fury nord-américain, à voler à partir d'un porte-avions américain. Après avoir passé deux ans à manœuvrer et à former des pilotes de jet, Boxeur est parti pour l'Extrême-Orient en janvier 1950. Faisant des visites de bonne volonté dans la région dans le cadre de la 7e flotte, le porte-avions a également diverti le président sud-coréen Syngman Rhee. En raison d'une révision de maintenance, Boxeur retourna à San Diego le 25 juin juste au début de la guerre de Corée.


BOXER LPH 4

Cette section répertorie les noms et les désignations que le navire a eu au cours de sa vie. La liste est par ordre chronologique.

    Porte-avions de classe Ticonderoga
    Quille posée le 13 septembre 1943 - Lancé le 14 décembre 1944

Couvertures navales

Cette section répertorie les liens actifs vers les pages affichant les couvertures associées au navire. Il devrait y avoir un ensemble de pages distinct pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). Les couvertures doivent être présentées par ordre chronologique (ou du mieux possible).

Étant donné qu'un navire peut avoir plusieurs couvertures, elles peuvent être réparties sur plusieurs pages, de sorte que le chargement des pages ne prend pas une éternité. Chaque lien de page doit être accompagné d'une plage de dates pour les couvertures sur cette page.

Cachets de la poste

Cette section répertorie des exemples de cachets postaux utilisés par le navire. Il devrait y avoir un ensemble distinct de cachets de la poste pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). À l'intérieur de chaque série, les cachets de la poste doivent être répertoriés dans l'ordre de leur type de classification. Si plusieurs cachets de la poste ont la même classification, ils doivent être triés par date de première utilisation connue.

Un cachet de la poste ne doit pas être inclus à moins qu'il ne soit accompagné d'une image en gros plan et/ou d'une image d'une couverture montrant ce cachet de la poste. Les plages de dates DOIVENT être basées UNIQUEMENT SUR LES COUVERTURES DU MUSÉE et devraient changer à mesure que de nouvelles couvertures sont ajoutées.
 
>>> Si vous avez un meilleur exemple pour l'un des cachets de la poste, n'hésitez pas à remplacer l'exemple existant.


CV-21 U.S.S. Boxeur - Histoire

USS Boxer (CV-21) – Porte-avions

Description : Histoire du porte-avions de la marine américaine USS Boxer (CV-21), y compris des informations sur l'exposition des travailleurs à l'amiante.

L'USS Boxer (CV-21) a été commandé pour la marine américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa quille a été posée à la Newport News Shipbuilding and Dry Dock Company le 13 septembre 1943. Elle a été lancée le 14 décembre 1944 et mise en service le 16 avril 1945 sous le commandement du capitaine D.F. Forgeron.

L'USS Boxer a été achevé trop tard pour participer aux combats pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, il a servi comme navire amiral de la Task Force 77, opérant à partir de Guam. Cette période de service l'a amenée au Japon, à Okinawa, en Chine et aux Philippines.

De retour à San Francisco le 10 septembre 1946, l'USS Boxer assuma des fonctions normales en temps de paix le long de la côte ouest. Le FJ-1 Fury a atterri sur le porte-avions le 10 mars 1948, le premier atterrissage d'un avion à réaction de la Marine à bord d'un porte-avions. Elle a ensuite servi avec la 7 e flotte en Extrême-Orient de janvier à juin 1950 avant de rentrer chez elle à San Diego.

Au début de la guerre de Corée, l'USS Boxer a transporté 150 avions dans la zone de combat, traversant le Pacifique en un record de 8 jours et demi du 14 au 20 juillet 1950. Son voyage de retour, à partir du 27 juillet, a réduit le record à 7 jours et 10 heures. , et 36 minutes.

Après quelques réparations rapides, l'USS Boxer a rejoint la Task Force 77 pour fournir un soutien aérien aux troupes américaines en Corée. Elle a soutenu les débarquements de troupes à Inchon le 15 septembre et est restée jusqu'en novembre, quand elle a navigué en arrière à San Diego pour une révision.

L'USS Boxer a rejoint la Force opérationnelle 77 pour sa deuxième période de service en Corée du 2 mars au 24 octobre 1951. Sa troisième période de service avec la Force opérationnelle 77 a commencé le 8 février 1952. Elle a mené des frappes aériennes contre le complexe hydroélectrique nord-coréen en juin. 23-24. Un incendie s'est déclaré à bord du pont de son hangar le 5 août, tuant neuf hommes et en blessant grièvement deux autres. Il a reçu des réparations d'urgence à Yokosuka du 11 au 23 août, et s'est rendu à San Francisco pour des réparations permanentes du 25 septembre au mars 1953. Il a été reclassé en CVA-21 en octobre 1952.

L'USS Boxer a effectué sa dernière période de service en Corée au printemps 1953. Après avoir participé aux dernières actions militaires, il est resté dans la région jusqu'en novembre. Le porte-avions est revenu sur la côte ouest avant d'effectuer trois croisières en Extrême-Orient.

L'USS Boxer a été converti en porte-avions de guerre anti-sous-marine, le CVS-21, au début de 1956. En 1957, il a ensuite servi de porte-hélicoptères d'assaut expérimental. En 1958, il a servi de navire amiral à l'opération Hardtack, une série d'essais nucléaires effectués dans le Pacifique Sud sur l'atoll de Bikini, Eniwetok et l'île Johnston.

À la fin de 1958, l'USS Boxer a été transféré à la flotte de l'Atlantique pour servir de navire d'assaut amphibie par intérim. Il a été officiellement rebaptisé LPH-4 le 30 janvier 1959. Elle a servi à ce titre pendant les 10 années suivantes, participant à la crise des missiles de Cuba en 1962 et à l'intervention de la République dominicaine en 1965.

Pendant la guerre du Vietnam, l'USS Boxer a servi de transport aérien, amenant plus de 200 hélicoptères et avions de l'armée au Vietnam pour la 1 ère division de cavalerie. Elle a ensuite servi de principal navire de récupération pour le premier vol des modules de commande et de service Apollo le 26 février 1966.

L'USS Boxer a été désarmé et retiré du registre des navires de la marine le 1er décembre 1969. Il a été vendu à la ferraille en février 1971. Le porte-avions a remporté huit étoiles de bataille pour son service pendant la guerre de Corée.

Comme tous les autres navires construits pendant la Seconde Guerre mondiale, l'USS Boxer a été construit en utilisant un certain nombre de composants contenant de l'amiante. Prisé pour sa résistance à la chaleur, à l'eau, au feu et à la corrosion, l'amiante, substance toxique, pouvait être trouvée dans pratiquement toutes les zones du navire et dans l'avion qu'il transportait. Quiconque avait servi à bord de l'USS Boxer ou participé à sa réparation et à sa révision risquait de développer des maladies mortelles liées à l'amiante comme le mésothéliome.

Les travailleurs de l'USS Boxer doivent surveiller attentivement leur santé et consulter un médecin s'ils présentent des symptômes associés au mésothéliome. Toute personne ayant travaillé sur ou autour de l'USS Boxer et ayant reçu un diagnostic de mésothéliome devrait également envisager de contacter un avocat pour discuter de ses droits légaux.


USS Boxer CV 21

Les pourparlers sur la trêve ont abouti à la signature d'un accord de cessez-le-feu à Panmunjom le 27 juillet 1953, mettant fin à la guerre de Corée il y a 56 ans. Aujourd'hui, les coups de sabre et les tirs de missiles du gouvernement nord-coréen nous rappellent « l'action policière » de la guerre de Corée.

Cette pochette, avec un cachet de George Sadworth nous rappelle aussi cette époque avec le cachet indiquant « For Korean Independence ». Il s'agissait d'un cachet de conception générique, mais il correspondait certainement à l'occasion à cette date ! La couverture portait le cachet de la poste le jour de la signature de la trêve, annulée à bord de l'USS Boxer. Un tampon à main a été apposé en notant que la trêve a été signée ce jour-là et l'emblème des Nations Unies a également été ajouté à l'aide d'un tampon à main. Au-dessus de l'emblème de l'ONU se trouve un timbre à main indiquant Task Force 77. La couverture est adressée au membre de l'USCS L. G. Dutcher, (1411).

Le porte-avions USS Boxer, CV-21, faisait partie de la Task Force 77, le groupe d'attaque de la Septième Flotte. La Task Force 77 a maintenu des stations dans la mer du Japon et la mer Jaune, frappant des cibles pendant la guerre. Boxer a effectué quatre tournées dans le cadre de la TF 77 dans ces eaux, remportant 8 étoiles de bataille. Le Boxer était un transporteur de classe Essex et a ensuite été converti en navire d'assaut amphibie et rebaptisé LHA-4.

Les couvertures philatéliques de l'époque de la guerre de Corée ne sont pas très courantes, la collecte de couvertures navales tentait toujours de se remettre de l'effet de la Seconde Guerre mondiale sur la collecte. J'ai aussi une couverture marquant la fin de la guerre préparée par le membre de l'USCS Chuck French (L-2603), timbrée à bord de l'USS Bairoko à la même date.


USS Boxer (CV-21)

Le cinquième BOXER (CV-21) a été lancé le 14 décembre 1944 par Newport News Shipbuilding and Dry Dock Co., Newport News, Virginie parrainé par Mlle Ruth D. Overton, fille du sénateur de Louisiane et commandé le 16 avril 1945, le capitaine DF Smith aux commandes.

Achevé trop tard pour participer à la Seconde Guerre mondiale, le BOXER a rejoint la flotte du Pacifique à San Diego en août 1945. De septembre 1945 au 23 août 1946, il a opéré à partir de Guam en tant que navire amiral de la TF 77 dans le Pacifique occidental. Au cours de cette tournée, elle a visité le Japon, Okinawa, les Philippines et la Chine. Elle est retournée à San Francisco le 10 septembre 1946 et a opéré au large de la côte ouest en service normal en temps de paix jusqu'à son départ pour l'Extrême-Orient le 11 janvier 1950. Après avoir servi avec la 7e flotte en Extrême-Orient au cours de la première moitié de 1950, elle est retournée à San Diego, arrivée le 25 juin.

Avec le déclenchement du conflit coréen, elle a été mise en service pour transporter des avions au combat. Du 14 au 22 juillet 1950, il effectue une traversée record du Pacifique, 8 jours 1/2, avec 150 avions de l'Air Force et de la Navy et un millier de soldats. Lors de son voyage de retour (27 juillet-4 août), elle a coupé le record à 7 jours, 10 heures et 36 minutes. Après des réparations rapides, il part pour l'Extrême-Orient le 24 août, cette fois pour rejoindre la TF 77 en apportant un soutien aérien aux troupes. Ses avions ont soutenu l'atterrissage à Inchon (15 septembre 1950) et d'autres actions au sol jusqu'en novembre, date à laquelle elle est partie pour la côte ouest et une révision.

Le BOXER a quitté San Diego pour sa deuxième tournée coréenne le 2 mars 1951. De nouveau, il a opéré avec la TF 77 en soutenant les troupes au sol. Elle est retournée à San Francisco le 24 octobre 1951. Partant le 8 février 1952 pour sa troisième tournée en Corée, BOXER a de nouveau servi avec la TF 77. Les 23 et 24 juin, ses avions ont participé aux lourdes frappes contre le complexe hydro-électrique nord-coréen et sur Le 5 août, neuf hommes ont été tués et deux grièvement blessés dans un incendie qui a balayé le pont du hangar. Après des réparations d'urgence à Yokosuka, au Japon (du 11 au 23 août), le BOXER a repris du service au large de la Corée. Il arrive à San Francisco le 25 septembre et subit des réparations jusqu'en mars 1953.

Le porte-avions est parti pour l'Extrême-Orient le 30 mars 1953 et est entré en action un mois plus tard. Il participa aux dernières actions du conflit coréen et resta dans les eaux asiatiques jusqu'en novembre. Depuis la fin des combats coréens, BOXER a navigué au large de la côte ouest et a effectué trois croisières en Extrême-Orient. BOXER a été reclassé CVA-1 en octobre 1952 et CVS-21 le 15 novembre 1955.


CV-21 U.S.S. Boxeur - Histoire

STATUT:
Récompensé :
15 décembre 1941
Posé : 13 septembre 1943
Lancé : 14 décembre 1944
Commandé : 16 avril 1945
reclassé CVA 21 le 1er octobre 1952
reclassé CVS 21 le 15 novembre 1955
reclassé LPH 4 le 30 janvier 1959
Déclassé : 1er décembre 1969
Sort: vendu à la ferraille en février 1971 / finalement mis au rebut à Kearny, New Jersey


USS Boxer (LPH 4) - 1964


USS Boxer (LPH 4) - années 1960


USS Boxer (LPH 4) - Années 50


USS Boxer (LPH 4) - 1959


Les hélicoptères Sikorsky HUS-1 Seahorse de l'Escadron de transport d'hélicoptères marins 262 (HMR-262) décollent du poste de pilotage de l'USS Boxer (LPH 4)
lors d'opérations au large de l'île de Vieques, à Porto Rico, avec la dixième brigade de marines provisoire, le 8 mars 1959



USS Boxer (CVS 21) - 1956


USS Boxer (CVS 21) - novembre 1955



USS Boxer (CVA 21) au chantier naval de San Francisco, Californie - février 1955


USS Boxer (CVA 21) au chantier naval de San Francisco, Californie - février 1955


USS Boxer (CVA 21) au chantier naval de San Francisco, Californie - février 1955


USS Boxer (CVA 21) au chantier naval de San Francisco, Californie - février 1955


USS Boxer (CVA 21) au chantier naval de San Francisco, Californie - février 1955


USS Boxer (CVA 21) au chantier naval de San Francisco, Californie - février 1955


USS Boxer (CVA 21) après révision régulière - Février 1955


USS Boxer (CVA 21) après révision régulière - Février 1955


USS Boxer (CVA 21) après révision régulière - Février 1955


USS Boxer (CVA 21) après révision régulière - Février 1955


USS Boxer (CVA 21) avec Carrier Air Group 12 (CVG-12) embarqué - 1954


USS Boxer (CVA 21) - Janvier 1954


USS Boxer (CVA 21) - novembre 1953


USS Boxer (CVA 21) - novembre 1953


Les officiers et les hommes de l'USS Boxer (CVA 21) se réunissent sur le pont d'envol pour un service commémoratif en commémoration des pilotes et des membres d'équipage
qui ont donné leur vie au cours des quatre tours de service de combat coréen du transporteur vétéran - 9 août 1953


USS Boxer (CVA 21) avec Air Task Group 1 (ATG-1) embarqué - vers 1953


USS Boxer (CVA 21) avec ATG-1 embarqué - juillet 1953


USS Boxer (CVA 21) - Janvier 1953


USS Boxer (CVA 21) - Janvier 1953


USS Boxer (CVA 21) - Janvier 1953


USS Boxer (CVA 21) - Janvier 1953


USS Boxer (CV 21) avec Carrier Air Group 101 (CVG-101) embarqué - au large de la Corée - Septembre 1951


USS Boxer (CV 21) avec Carrier Air Group 101 (CVG-101) embarqué - au large de la Corée - Septembre 1951


USS Boxer (CV 21) avec Carrier Air Group 101 (CVG-101) embarqué - au large de la Corée - Septembre 1951
notez l'hélicoptère Sikorsky HO3S-1 de HU-2 'Fleet Angels'


USS Boxer (CV 21) avec Carrier Air Group 101 (CVG-101) embarqué - au large de la Corée - Août 1951


USS Boxer (CV 21) - Baie de San Francisco, Californie - Novembre 1950


L'USS Boxer charge 146 chasseurs North American F-51D Mustang de l'US Air Force à bord de la base aéronavale d'Alameda, en Californie, pour le transport vers l'Asie de l'Est en juillet 1950.
Du 14 au 22 juillet, le navire a transporté une expédition d'urgence de 170 avions de l'armée de l'air et de la marine, ainsi que du personnel et de l'équipement, vers la zone de la guerre de Corée au cours d'une traversée transpacifique record de 8 jours et demi.


USS Boxer (CV 21) avec Carrier Air Group 19 (CVG-19) embarqué - Janvier 1950


USS Boxer (CV 21) avec Carrier Air Group 19 (CVG-19) embarqué - 1949-50


F9F-3 Panther (VF-52) lors des qualifications porteuses - 1949


Le FJ-1 Fury (VF-5A / CVAG-5) a atterri sur le pont d'envol - Mars 1948


FJ-1 Fury (VF-5A / CVAG-5) sur le pont d'envol - Mars 1948


FJ-1 Fury (VF-5A / CVAG-5) sur la gouverne de profondeur de l'avion - Mars 1948


USS Boxer (CV 21) - 1945


Cérémonie de lancement à Newport News Shipbuilding & Dry Dock Company, Virginie - 14 décembre 1944

L'Enterprise, patrouillant la côte de la Nouvelle-Angleterre pour "protéger le cabotage vers l'est qui a été tellement interrompu par les petits croiseurs de l'ennemi", cherchait la baie autour de Pemaquid Point lorsqu'elle a découvert un brick en train de faire route qui semblait être un navire de guerre, et a immédiatement donné la chasse. Boxer, cependant, a tiré plusieurs coups et s'est tenu debout pour le combat. Le lieutenant Burrows, ayant identifié la force de l'étranger et le caractère ennemi, a ordonné à l'Enterprise de se démarquer pour laisser une marge de manœuvre. Boxer a donné la chasse, suivant Enterprise dans les eaux libres. À 3h00 cet après-midi, l'Enterprise a raccourci la voile et a couru, dans l'intention d'attirer son ennemi. À trois heures vingt minutes cet après-midi, avec les navires à portée de pistolet, les deux navires ont ouvert leurs batteries. La première bordée s'est avérée coûteuse pour les deux navires : le capitaine Blyth est tombé presque immédiatement lorsqu'un coup de feu a frappé à proximité. Peu de temps après, le lieutenant Burrows tomba mortellement blessé par un coup de canon dans la poitrine. Les combats ont fait rage pendant plus d'une heure, les deux navires échangeant des volées et subissant de gros dégâts. À 16h00, le Boxer était une épave complète, tous ses renforts et son gréement ont été abattus, son mât principal et son mât haut de gamme suspendus sur le côté, les mâts avant et principaux pratiquement disparus, trois pieds d'eau dans sa cale, et aucun chirurgien soigner ses blessés. Alors que l'Enterprise manœuvrait pour une position de ratissage, le lieutenant McCrery, ayant pris le commandement, s'est entretenu avec ses officiers et a décidé de héler l'Enterprise et de concéder la bataille. Les enseignes, ayant été clouées aux mâts par le capitaine Blyth, ne purent être hissées.

Le cinquième Boxer (CV 21) a été lancé le 14 décembre 1944 par Newport News Shipbuilding and Dry Dock Co. Newport News, en Virginie, parrainé par Mlle Ruth D. Overton, fille du sénateur de Louisiane et commandé le 16 avril 1945, sous le commandement du capitaine DF Smith. .

Achevé trop tard pour participer à la Seconde Guerre mondiale, le Boxer a rejoint la flotte du Pacifique à San Diego en août 1945. De septembre 1945 au 23 août 1946, il a opéré à partir de Guam en tant que navire amiral de la TF 77 dans le Pacifique occidental. Au cours de cette tournée, elle a visité le Japon, Okinawa, les Philippines et la Chine. Elle est retournée à San Francisco le 10 septembre 1946 et a opéré au large de la côte ouest en service normal en temps de paix jusqu'à son départ pour l'Extrême-Orient le 11 janvier 1950. Après avoir servi avec la 7e flotte en Extrême-Orient au cours de la première moitié de 1950, elle est retournée à San Diego, arrivée le 25 juin.

Avec le déclenchement du conflit coréen, il a été mis en service pour transporter des avions au combat. Le 23 juillet 1950, elle a effectué une traversée record du Pacifique d'Alameda, en Californie, à Yokosuka, au Japon, en 8 jours, transportant 145 P-51 Mustang et six avions L-5 pour l'Air Force, 19 avions de la Marine, 1 012 soldats. et 2 000 tonnes de fournitures. Lors de son voyage de retour (27 juillet-4 août), elle a coupé le record à 7 jours, 10 heures et 36 minutes. After fast repairs she departed for the Far East 24 August, this time to join TF 77 in giving air support to the troops. Her planes supported the landing at Inchon (15 September 1950) and other ground action until November, when she departed for the west coast and overhaul.

Boxer departed San Diego for her second Korean tour 2 March 1951. Again she operated with TF 77 supporting the ground troops. On 29 March, Carrier Air Wing 101 composed of Naval Reserve squadrons called to active duty from Dallas, Tex. Glenview, Ill. Memphis, Tenn. and, Olathe, Kans. flew its first combat mission from Boxer, the first carrier strikes by Naval Reserve units against North Korean forces. She returned to San Francisco 24 October 1951.

Sailing 8 February 1952 for her third tour in Korea, Boxer again served with TF 77. On 23 June, 35 AD Skyraiders and 35 F-9F2 Panther jets from Boxer, USS Princeton (CV 37) and USS Philippine Sea (CV 47), joined Air Force Thunderjets in an attack on the heavily defended hydroelectric power plant at Suiho, North Korea, the fourth largest such facility in the world. The plant was completely knocked out. The raid was part of a two-day aerial offensive against North Korea's 13 major power plants.

On 5 August 1952, Boxer had nine men killed and two seriously injured in a fire which swept the hangar deck. After emergency repairs at Yokosuka, Japan (11-23 August), Boxer returned to duty off Korea. She arrived at San Francisco 25 September and underwent repairs until March 1953.

The carrier departed for the Far East 30 March 1953 and went into action a month later. She took part in the final actions of the Korean conflict and remained in Asiatic waters until November.

Boxer was reclassified CVA-21 on 1 October 1952 and CVS-21 on 1 February 1956.

On 2 October 1958, the Commander in Chief, U.S. Atlantic Fleet, announced the formation of a new amphibious squadron, composed of Boxer and for LSDs equipped with helicopter platforms, which would provide a highly mobile unit capable of employing Marine Corps helicopters squadrons and combat troops in the fast-landing concept of vertical envelopment. The first permanent Marine Aviation Detachment afloat was activated on board Boxer on 10 November to provide supply, maintenance, and flight deck control functions necessary to support the Marine helicopter squadrons and troops. The ship was reclassified as LPH 4 on 30 January 1959.

Boxer and two LSDs arrived off the coast of Hispanola on 29 August 1964 to provide medical aid and helicopter evacuation services to people in areas of Haiti and the Dominican Republic badly damaged by Hurricane Cleo. Boxer returned to the Dominican Republic on 27 April 1965, sending her Marines ashore while the embarked HMM-264 began an airlift in which over 1,000 U.S. nationals were evacuated to the naval task force off shore as a revolt in the country threatened their safety.

Boxer also participated in the U.S. space program. On 26 February 1966, the first unmanned spacecraft of the Apollo series, fired into suborbital flight by a Saturn 1B rocket from Cape Kennedy, Fla., was recovered in the southeast Atlantic Ocean, 200 miles east of Ascension Island by a helicopter from the ship.

Boxer was decommissioned 1 December 1969, and stricken from the Navy List. She was sold for scrapping on 13 March 1971.

Boxer received eight battle stars for her service off Korea.

The ship was one of the "long-hull" designs of the class, which had begun production after March 1943. This "long hull" variant involved lengthening the bow above the waterline into a "clipper" form. The increased rake and flare provided deck space for two quadruple 40 mm mounts these units also had the flight deck slightly shortened forward to provide better arcs of fire. Of the Essex-class ships laid down after 1942, only Bon Homme Richard followed the original "short bow" design. The later ships have been variously referred to as the "long-bow units", the "long-hull group", or the "Ticonderoga class". However, the U.S. Navy never maintained any institutional distinction between the long-hull and short-hull members of the Essex class, and postwar refits and upgrades were applied to both groups equally.

Like other "long-hull" Essex-class carriers, Boxer had a displacement of 27,100 tonnes (26,700 long tons 29,900 short tons). She had an overall length of 888 feet (271 m), a beam of 93 feet (28 m) and a draft of 28 feet (8.5 m). The ship was powered by eight 600 psi Babcock & Wilcox boilers, and Westinghouse geared steam turbines that developed 150,000 shaft horsepower (110,000 kW) that turned four propellers. Like other Essex-class carriers, she had a maximum speed of 33 knots (61 km/h 38 mph). The ship had a total crew complement of 3,448. Like other Essex-class ships, she could be armed with 12 5-inch (127 mm)/38 caliber guns arrayed in four pairs and four single emplacements, as well as eight quadruple Bofors 40 mm guns and 46 Oerlikon 20 mm cannons. However, unlike her sisters, Boxer was armed instead with 72 40 mm guns and 35 20 mm cannons.

Her keel was laid on 13 September 1943 by the Newport News Shipbuilding Company at its facility in Newport News, Virginia. She was the fifth ship of the US Navy to be named Boxer, after HMS Boxer, which had been captured by the U.S. during the War of 1812. The last ship to bear the name had been a training ship in 1905. The new carrier was launched on 14 December 1944 and she was christened by Ruth D. Overton, the daughter of U.S. Senator John H. Overton. The ship's cost is estimated at $68,000,000 to $78,000,000.


Service history:

Boxer was commissioned on 16 April 1945 under the command of Captain D. F. Smith. She subsequently began sea trials and a shakedown cruise. Before these were complete, the Empire of Japan surrendered on V-J Day, marking the end of World War II before Boxer could participate. She joined the Pacific Fleet at San Diego in August 1945 and the next month she steamed for Guam, becoming the flagship of Task Force 77, a position she held until 23 August 1946. During this tour, she visited Japan, Okinawa, the Philippines, and China.

She returned to San Francisco on 10 September 1946, embarked Carrier Air Group 19 flying the Grumman F8F Bearcat fighter. With this complement, Boxer began a series of peacetime patrols and training missions off the coast of California during a relatively uneventful period during 1947. In spite of manning difficulties brought on by the demobilization of the US military after World War II, Boxer remained active in Pacific readiness drills around the West Coast and Hawaii. In 1948, she conducted a number of short cruises with US Navy Reserve personnel. On 10 March 1948, a North American FJ-1 Fury launched from Boxer, the first such launch of an all-jet aircraft from an American carrier, which allowed subsequent tests of jet aircraft carrier doctrine. For the remainder of 1948 and 1949, she participated in numerous battle drills and acted as a training carrier for jet aircraft pilots.

She was dispatched to the Far East on another tour on 11 January 1950. She joined the 7th Fleet in the region, making a goodwill visit to South Korea and entertaining South Korean president Syngman Rhee and his wife Franziska Donner. and at the end of the tour returned to San Diego on 25 June 1950, the same day as the outbreak of the Korean War. At the time, she was overdue for a maintenance overhaul, but she did not have time to complete it before being dispatched again.

Korean War:
With the outbreak of the Korean War, the U.S. forces in the Far East had an urgent need for supplies and aircraft. The only aircraft carriers near Korea were USS Valley Forge and HMS Triumph. Boxer was ordered into service to ferry aircraft from California to the fighting on the Korean Peninsula. She made a record-breaking crossing of the Pacific Ocean, leaving Alameda, California on 14 July 1950 and arriving at Yokosuka, Japan on 23 July, a trip of 8 days and 7 hours. She carried one hundred forty-five North American P-51 Mustangs and six Stinson L-5 Sentinels of the United States Air Force destined for the Far East Air Force as well as 19 Navy aircraft, 1,012 Air Force support personnel, and 2,000 tonnes (2,000 long tons 2,200 short tons) of supplies for the United Nations troops fighting the North Korean invasion of South Korea, including crucially needed spare parts and ordnance. Much of this equipment had been taken from Air National Guard units in the United States because of a general shortage of materiel. She began her return trip from Yokosuka on 27 July and arrived back in California on 4 August, for a trip of 7 days, 10 hours and 36 minutes, again breaking the record for a trans-Pacific cruise. She carried no jet aircraft, though, because they were deemed too fuel inefficient for the initial defense mission in Korea. By the time Boxer arrived in Korea, the UN forces had established superiority in the air and sea.

After rapid repairs in California, Boxer embarked Carrier Air Group 2, flying the Vought F4U Corsair propeller driven fighter-bomber, and departed again for Korea on 24 August, this time in a combat role. She had 110 aircraft aboard, intended to complement the hundreds of aircraft already operating in Korea. En route to the peninsula, the carrier narrowly avoided Typhoon Kezia which slowed her trip. She was the fourth aircraft carrier to arrive in Korea to participate in the war, after Triumph and Valley Forge had arrived in June and USS Philippine Sea followed in early August. She arrived too late to participate in the Battle of Pusan Perimeter, but instead she was ordered to join a flotilla of 230 US ships which would participate in Operation Chromite, the UN counterattack at Inchon. On 15 September, she supported the landings by sending her aircraft in a close air support role, blocking North Korean reinforcements and communication to prevent them from countering the attack. However, early in the operation, her propulsion system was damaged when a reduction gear in the ship's engine broke, a casualty of her overdue maintenance. The ship's engineers worked around the problem to keep the carrier in operation, but she was limited to 26 knots.

She continued this role as the UN troops recaptured Seoul days later. Boxer continued this support as UN troops advanced north and into North Korea, but departed for the United States on 11 November for refit and overhaul. US military commanders believed the war in Korea was over, and had ordered a number of other carriers out of the area and were subsequently under-prepared at the beginning of the Chosin Reservoir Campaign when the Chinese People's Liberation Army entered the war against the UN. Battlefield commanders requested Boxer return to Korea as soon as possible, but she did not immediately return as commanders feared it might reduce the Navy's ability to respond if another conflict or emergency broke out elsewhere.

Boxer's propulsion problems required extensive repair so she returned to San Diego to conduct them. Upon arrival, she offloaded Air Group 2, which then embarked for Korea again aboard Valley Forge. After a repair and refit in California, Boxer was prepared for a second tour in Korea. She embarked Carrier Air Group 101. The group was composed of Navy Reserve squadrons from Dallas, Texas, Glenview, Illinois, Memphis, Tennessee and Olathe, Kansas, and most of its pilots were reservists who had been called to active duty. She rejoined Task Force 77, and began operations in Korea on 29 March 1951, and her squadrons were the first Naval Reserve pilots to launch strikes in Korea. Most of these missions were airstrikes against Chinese ground forces along the 38th parallel, and this duty lasted until 24 October 1951. During this time, the carrier operated around "Point Oboe", an area 125 miles (201 km) off the coast of Wonsan. They would withdraw another 50 miles (80 km) east when they needed replenishment or refueling. A large destroyer screen protected the carriers, though MiG-15 attacks against them did not occur.

After another period of rest and refits, Boxer departed California 8 February 1952 for her third tour in Korea, with Carrier Air Group 2 embarked, consisting of F9F in VF-24, F4U in VF 63 and VF-64, and AD in VF-65. Rejoining Task Force 77, her missions during this tour consisted primarily of strategic bombing against targets in North Korea, as the front lines in the war had largely solidified along the 38th Parallel. On 23 and 24 June, her planes conducted strikes against the Sui-ho hydro-electric complex in conjunction with Princeton, Bon Homme Richard and Philippine Sea.

On 5 August 1952, a fire broke out on the hangar deck of Boxer at 05:30 when a fuel tank of an aircraft caught fire while the ship was conducting combat operations in the Sea of Japan. The fire raged on the carrier's hangar deck for 4-5 hours before being extinguished. The final total of casualties was 8 dead, 1 missing, 1 critically injured, 1 seriously burned and some 70 overcome by smoke. Of the 63 who had gone over the side, all were rescued and returned to the ship. Eighteen aircraft, mostly Grumman F9F-2 Panthers, were damaged or destroyed. She steamed for Yokosuka for emergency repairs from 11 to 23 August. She returned to the Korean theatre, and from 28 August to 2 September she tested a new weapons system, with six radio guided Grumman F6F Hellcats loaded with 1,000-pound (450 kg) bombs guided to targets, resulting in two hits and one near miss. They are considered to be the first guided missiles to be launched from a carrier in combat. On 1 September her aircraft also took part in a large bombing mission of an oil refinery near Aoji, on the Manchurian border. She returned to San Francisco for more extensive repairs on 25 September. In October 1952, she was re-designated CVA-21, denoting an "attack aircraft carrier."

Following extensive repairs, she steamed for Korea again on 30 March 1953, and resumed operations a month later with her Corsairs embarked. Her missions around this time were generally strategic bombing missions, however the effectiveness of these final missions were mixed, with some failing to achieve strategic results. She also provided close air support for UN troops for the final weeks of the war before an armistice was reached at Panmunjom in July 1953, ending major combat operations in Korea. During this time, the two sides often conducted costly attacks in order to strengthen their bargaining positions at the negotiating table. Boxer remained in Korean waters until November 1953. She received eight battle stars for her service in Korea.

In 1951 she appears in the film Submarine Command, with William Bendix and William Holden, then carrying a complement of helicopters.

Post-Korea:
Following the Korean War, Boxer returned to the United States. She conducted a tour of the Pacific throughout 1954 which was relatively uneventful, followed by a rest in the United States and another tour in the Pacific in late 1955 and early 1956, which was similarly uneventful.

She was converted to an anti-submarine warfare carrier in early 1956, re-designated CVS-21. She completed another tour of the western Pacific in late 1956 and early 1957, which was her tenth and final deployment to the area. In late 1957, the navy began experimenting with the concept of a carrier operating entirely with attack helicopters, and Boxer was used to test the concept.

In 1958, Boxer was the flagship during Operation Hardtack, a series of nuclear weapons tests in the central Pacific. Later that year, she was transferred to the Atlantic Fleet, and became part of a new amphibious assault squadron with four Landing Ship Tank vessels equipped with helicopter platforms. The experimental concept would allow for rapid deployment of US Marine Corps personnel and helicopter squadrons. For the remainder of 1958 elements of this force were organized aboard Boxer and she was reclassified LPH-4, denoting a "Landing Platform Helicopter", on 30 January 1959.

For the next 10 years, Boxer operated mainly out of the Caribbean as an amphibious assault carrier. During this duty, she was on station during the 1962 Cuban Missile Crisis. In 1964, she undertook her first tour to the Mediterranean when she took part in Operation Steel Pike, the largest amphibious exercise in history.

With two LSD ships, Boxer was dispatched to Hispaniola on 29 August 1964 on a humanitarian mission to aid Haiti and the Dominican Republic whose infrastructure had been damaged by Hurricane Cleo. The ships provided medical aid and helped to evacuate civilians displaced by the storm. On 27 April 1965 Boxer returned to the Dominican Republic with Helicopter Squadron 264 and a complement of Marines. They evacuated about 1,000 US nationals from the country in the wake of a revolution in the country. It was a part of Operation Powerpack which would eventually see the US occupation of that country. Later in 1965, she was used as a transport vessel for the Vietnam War. The carrier transported 200 helicopters of the US Army's 1st Cavalry Division to South Vietnam. She made a second trip to Vietnam in early 1966 when she transported Marine Corps aircraft to South Vietnam. However, she did not participate in combat operations during that war.

On 26 February 1966, Boxer recovered AS-201, an unmanned test flight of the Apollo program which had launched from Cape Kennedy, Florida aboard a Saturn 1B rocket. The capsule had landed 200 miles (320 km) east of Ascension Island and one of Boxer's helicopters picked it up. From 16-17 March 1966, Boxer was the designated Atlantic prime recovery ship for Gemini 8, although USS Leonard F. Mason recovered the spacecraft and two crewmen after it encountered problems.

She was decommissioned on 1 December 1969 after 25 years of service, and she was stricken from the Naval Vessel Register. She was sold for scrap on 13 March 1971 and finally scrapped at Kearny, New Jersey.


Dictionnaire des navires de combat de la marine américaine

Le cinquième Boxeur (CV-21) was launched 14 December 1944 by Newport News Shipbuilding and Dry Dock Co. Newport News, Va. sponsored by Miss Ruth D. Overton daughter of the Senator from Louisiana and commissioned 16 April 1945, Captain D. F. Smith in command.

Completed too late to take part in World War II, Boxeur joined the Pacific Fleet at San Diego in August 1945. From September 1945 to 23 August 1946 she operated out of Guam as flagship of TF 77 in the Western Pacific. During this tour she visited Japan, Okinawa, the Philippines and China. She returned to San Francisco 10 September 1946 and operated off the west coast engaged in normal peacetime duty until departing for the Far East 11 January 1950. After service with the 7th Fleet in the Far East during the first half of 1950, she returned to San Diego, arriving 25 June.

With the outbreak of the Korean conflict she was pressed into service to carry planes to the fighting. During 14-22 July 1950 she made a record crossing of the Pacific, 8 1/2 days, with 150 Air Force and Navy planes and a thousand troops. On her return trip (27 July-4 August), she cut the record to 7 days, 10 hours, and 36 minutes. After fast repairs she departed for the Far East 24 August, this time to join TF 77 in giving air support to the troops. Her planes supported the landing at Inchon (15 September 1950) and other ground action until November, when she departed for the west coast and overhaul.

Boxeur departed San Diego for her second Korean tour 2 March 1951. Again she operated with TF 77 supporting the ground troops. She returned to San Francisco 24 October 1951. Sailing 8 February 1952 for her third tour in Korea, Boxeur again served with TF 77. During 23-24 June her planes took part in the heavy strikes against the North Korean hydro-electric complex and on 5 August she had nine men killed and two seriously injured in a fire which swept the hangar deck. After emergency repairs at Yokosuka, Japan (11-23 August), Boxeur returned to duty off Korea. She arrived at San Francisco 25 September and underwent repairs until March 1953.

The carrier departed for the Far East 30 March 1953 and went into action a month later. She took part in the final actions of the Korean conflict and remained in Asiatic waters until November. Since the end of the Korean fighting Boxeur has cruised off the west coast and has made three cruises to the Far East. Boxeur was reclassified CVA-21 in October 1952 and CVS-21, 15 November 1955.


Voir la vidéo: Cv 21 (Novembre 2021).